New Orleans et le Sud de la Louisiane

New Book on Louisiana

NEW ORLEANS ET LE SUD DE LA LOUISIANE
Livre paru en novembre aux éditions Label ODERO.

Son auteur, Gabriel Vitaux, est membre de France Louisiane depuis plus de 20 ans. Ancien administrateur, il a réalisé une exposition sur ce thème en 1998, exposition qui a largement circulé en France, et il a organisé de nombreuses festivités. Cette fois, il s’agit d’un livre composé uniquement de photographies récentes, prises entre octobre 2015 et avril 2017. Gabriel Vitaux, passionné de longue date de jazz mais aussi des musiques, textes et chansons d’expression française d’Amérique du Nord, a souhaité témoigner en images de la diversité culturelle du Sud de l’état.

Dans la mémoire collective, on se souvient plus de la médiatisation cauchemardesque des effets de Katrina et des inondations qui ont suivi. Pour l’auteur, le but de ce livre est de mettre en avant la résilience d’un peuple, et, sans écarter les réalités climatiques, de montrer sa joie de vivre ! Comment mieux donner envie à chacun de découvrir cette région unique des Etats-Unis, ou d’y revenir, sinon en évoquant la richesse de sa culture.

L’ouvrage débute à la Nouvelle-Orléans, berceau du Jazz, où la musique anime les rues des quartiers historiques, au quotidien et pendant les fêtes et festivals, (parades de Mardi Gras, Festival du French Quarter, Jazz Fest, …).

Costumes du Courir Lafayette ©Gabriel Vitaux

Il pénètre ensuite dans l’univers atypique des bayous au Sud de Houma, les zones humides bordant le Golfe du Mexique, les prairies et les forêts de l’Ouest autour de Lafayette, cœur de l’Acadiana (the Cajun country). On assiste au 250ème anniversaire du GrandDérangement, au Festival Acadien et Créoles, au Festival International de Musique de Lafayette… Chemin faisant, on rencontre des personnages attachants, authentiques. Le lecteur découvre aussi l’action menée pour le développement de l’enseignement de la langue française, en visitant notamment l’école Prairie Elementary School à Lafayette, en compagnie du poète et écrivain Kirby Jambon.

730 photographies dont de nombreuses vues aériennes permettent  de situer la Nouvelle-Orléans dans les boucles du Mississippi et de faire découvrir les terres fragiles du Sud de la Louisiane, au bord du Golfe du Mexique. Elles mettent en évidence la beauté de ces paysages.

Le livre français/anglais, déjà arrivé en Louisiane, a reçu un accueil enthousiaste de différents partenaires, tant à la Nouvelle-Orléans qu’à Lafayette ou à Houma.

Pour se procurer ce livre, il suffit de le commander aux éditions Label ODERO, 37 avenue François Mitterrand, 11560 Fleury d’Aude,  labelodero@gmx.fr, en joignant un chèque de 35 € ou par Paypal www.labelodero.com.  Les frais de port sont offerts aux adhérents de FLFA.

NEW ORLEANS ET LE SUD DE LA LOUISIANE
Published in November 2017 by the publisher Label ODERO.

The author Gabriel Vitaux has been a member of the France-Louisiane Association for over 20 years.  Former France-Louisiane Board member, he organized a Louisiana exhibition in 1998 that travelled around France and has also organized numerous other Louisiana-themed events over the years.  His latest project is a book of Louisiana photos taken between 2015-2017.   Hi passion for jazz, music in general, and songs inspired by the French language, inspired him to create this book whose goal is to share the cultural diversity of South Louisiana.

Parade Mardi Gras Treme ©Gabriel Vitaux

Images of Katrina and other natural catastrophes still loom large in the collective memory.  The author’s goal is to show the resilience of the people of South Louisiana and, without ignoring the challenges, share their renowned joie de vivre.   By illustrating it cultural riches, Gabriel hopes to encourage others to go and see this unique region of the United States.

The book starts in New Orleans, cradle of Jazz, where the streets are full of music not only during the many festivals (Mardi Gras, French Quarter Festival, Jazz Fest…) but also on more ordinary days.  He then takes the reader on a discovery of the bayous south of Houma, the wetlands that border the Gulf of Mexico, and the prairies and forests around Lafayette, the heart of Acadiana (Cajun Country).  His photos celebrate the 250th anniversary of the Grand Dérangement (when Acadians were forced out of Canada), the Acadian and Creole Festival, and Lafayette’s International Music Festival…  Throughout his pictorial journey, we meet many of the welcoming, authentic people of the region.  The reader will also discover the many actions underway to develop French language in Louisiana.  A visit to the Prairie Elementary School at Lafayette is an opportunity to meet the teacher Kirby Jambon a well-known French-language writer and poet.

Crevettiers Port de Dulac ©Gabriel Vitaux.jpg

730 photos, including many aerial views, share the region’s natural beauty while also helping the reader better grasp the position of New Orleans in course of the meandering Mississippi and to discover the delicate ecosystem of South Louisiana, with its border on the Gulf of Mexico.

 

 

The bi-lingual French-English book, is already available in Louisiana, and has been warmly welcomed in Louisiana by different partners in New Orleans, Lafayette, Houma.

You can order the book by contacting the publisher: Label ODERO, 37 avenue François Mitterrand, 11560 Fleury d’Aude,  labelodero@gmx.fr, and by sending a check for 35 €.  Paypal is also possible www.labelodero.com.  Shipping costs are free for members of the France-Louisiane Association.

Texte et photos: Gabriel Vitaux

By |2 décembre, 2017|Categories: Art de Vivre | Lifestyle, Lieux | Landmarks|Tags: , , , , , , , |

Visages de la Nouvelle-Orléans

Painted Faces of New Orleans

Exposition Visages de la Nouvelle-Orléans à Aubervilliers, 6 avril – 3 mai, 2017. Fascinée par les traditions et rites artistiques de la Nouvelle-Orléans, Clémence Devienne s’est rendue en Louisiane au mois de janvier 2017 pour rencontrer ces hommes et ces femmes qui font vibrer la ville. Au fil de ses rencontres, avec Deacon, un chanteur et musicien de Rythm‘n’ Blues, Alfred Doucette, un célèbre Mardi Gras Indian qui porte fièrement sa coiffe de 70 kilos, Anita, l’une des « Baby Dolls » qui défilent en boas à plumes et robes de satin, et tant d’autres, Clémence a voulu saisir cette énergie artistique intense qui lie les habitants à la ville.

Les séances n’étaient pas toujours une partie de plaisir pour les sujets portraitisés comme pour l’artiste : Alfred Doucette a eu bien du mal à garder la pause quand la lourdeur de sa coiffe commençait à se faire sentir. Deacon John Moore, dont Clémence Devienne a voulu immortaliser le sourire inimitable, a souffert des zygomatiques pendant une séance qui s’est terminée tard dans la nuit. Il fallait peindre le plus de gens possible dans un temps limité, s’adapter à leurs emplois du temps et peindre quand ils le pouvaient.

Les portraits, pour lesquels Clémence Devienne se déplaçait systématiquement, étaient aussi l’occasion de pénétrer dans des mondes différents. Au cours de son séjour, Clémence Devienne a peint dans un studio de musique de l’université de Loyola, chez un barbier, dans les locaux de l’association « The Neighborhood Story Project », dans les bureaux du « Off Beat Magazine », etc. La spécificité de chaque séance se reflète dans les choix des couleurs ou de la technique. Le pastel fait ressortir Dappa, un musicien hip-hop dan l’environnement du studio de musique de Loyola. Les perles brodées sur la toile représentant Alfred Doucette font écho aux gigantesques costumes colorés qui s’amoncellent dans l’appartement de celui qu’on appelle le « Big Chief ».

Réalisés au cours d’un séjour de trois semaines en janvier 2017, les portraits, une trentaine au total, sont à la fois un hommage aux habitants et une porte d’entrée dans le monde néo-orléanais. Ils sont exposés au Grand Bouillon, un lieu artistique et de débats et échanges à Aubervilliers, du 6 avril au 3 mai. Le vernissage a lieu le 6 avril à partir de 19h.

A propos de l’artiste: Diplômée des Arts Déco de Paris, Clémence Devienne peint depuis l’enfance mais d’autres projets l’ont un temps éloignée des pinceaux. Depuis quatre ans, elle y consacre le plus de temps possible dans son atelier d’Aubervilliers.  Son médium de prédilection, le portrait, lui permet de rencontrer des gens de tous les horizons et, au cours de séances de pause qui peuvent durent plusieurs heures, de nouer un véritable échange.

Exhibition Visages de la Nouvelle-Orléans  in Aubervilliers, April 6th – May 3rd, 2017. Fascinated by the traditions and artistic pathways of New Orleans, Clémence Devienne travelled to Louisiana in January 2017 in ordre to meet the men and women that keep the city’s heart beating.  Through her encounters with Deacon, a R&B musician, Alfred Doucette, a famous Mardi Gras Indian that proudly wears his 70 kilo costume, and Anita, one of the « Baby Dolls » that parades in a ostrich boa and satin dress, and many others, Clémence sought to capture the intense artistic energy that connects the town’s residents.

Clémence à la Nouvelle-Orléans

Sittings for portraits weren’t always easy for sitter or artist: Alfred Doucette had to pose under the heavy weight of his headdress.  Deacon John Moore, whose smile Clémence absolutely wanted to immortalise, strained his facial muscles during a sitting that went late into the evening.  The artist had to paint as many people as possible in a limited time, respecting their busy schedules and seizing every opportunity that came her way.

Painting gave Clémence Devienne a chance to enter each sitter’s world as she always painted them where they work, live or play.  She painted in a music studio at Loyola University, in a barbershop, at « The Neighborhood Story Project« , in the offices of « Off Beat Magazine« , etc.  Clémence chose her colors and technique to reflect each sitter and their world.   Pastel was chosen for Dappa, a hip-hop musician who sat in the Loyola music studio.  The embroidered pearls on Alfred Doucette’s portrait call to the massive colorful costumes you will find in Afred’s or « Big Chief’s » appartment.

The exhibition delights our eyes with thirty portraits done over three weeks in January 2017.  It is meant to be a homage to the inhabitants of New Orleans and provides viewers with a doorway into the unique world of New Orleans.  The exhibition is hosted at the Grand Bouillon, a center for the arts, debate and discussion in Aubervilliers, accessible by metro from Paris.  The opening event will take place on April 6th from 19h.

About the artist: A graduate of the Arts Déco school of Paris, Clémence Devienne has painted since childhood.  While other projects pulled her away from painting, for the last four years she has spent the large part of ther time working in her Aubervilliers studio. Her favorite genre, the portrait, allows her to meet people from all walks of life.

Texte by: Clémence Devienne
All photos: Copyright © Clémence Devienne, 2017