2017 l’année Blog France-Louisiane

France-Louisiana Blog 2017 in review

Janvier est pour tous le mois des bilans, quel est celui de notre blog France Louisiane ? Nous sommes heureux de vous présenter les faits marquants de l’année 2017 et quelques perspectives pour 2018.

40ans de France-Louisiane Musique Cajun à l’Hôtel de Talleyrand

En 2017, notre blog a balayé une sélection d’actions qui concrétisent la culture et les échanges qui lient nos deux territoires. La musique et la cuisine étaient présentes à l’Hôtel de Talleyrand en octobre quand l’Association a fêté son 40ème anniversaire.  Nos remerciements à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique pour nous avoir accueillis dans cet endroit magique et historique.  Au cours de la soirée, le groupe Cajun Bélisaire, le NOLA French Connection Brass Band et le pianiste Victor Adelaide nous ont enchantés avec leurs différents rythmes.  Les bars louisianais Baton Rouge et Lulu White nous ont servis des cocktails délicieux et originaux sur le thème de la Nouvelle-Orléans – un complément idéal aux po-boys, gumbo et autres plats louisianais.

L’année était aussi consacrée aux beaux-arts.  En mars, nous avons visité l’Exposition Visages de la Nouvelle-Orléans de l’artiste Clémence Devienne. Nous avons aussi beaucoup apprécié l’exposition New Orleans, la Flamboyante à la SLOW Galerie, Paris en juillet avec ses 55 œuvres originales de jeunes artistes français.  Lors de notre fête d’anniversaire nous avons eu le plaisir d’accueillir Bernard Hermann et ses belles photographies de la Nouvelle-Orléans.  En décembre nous avons découvert l’œuvre époustouflant de l’artiste Robin Reynolds, une vaste œuvre panoramique sur la Nouvelle-Orléans Entre l’Enfer et le Paradis. 

Big Chief Keelian by Clémence Devienne.

Place au cinéma.  En juin, France-Louisiane était partenaire du Champs-Elysées Film Festival avec son volet Nouvelle-Orléans. Notre vice-président, Jean-Pierre Bruneau nous a délectés avec ses deux articles :  La Louisiane au Cinéma et du La Louisiane au Cinéma 2 qui nous font découvrir les nombreux films qui se déroulent en Louisiane : de Tarzan of the Apes en 1916 jusqu’en 2015 avec Les Bêtes du Sud Sauvage.

Novembre était un moment fort pour les relations franco-louisianaises.  Un colloque organisé par l’Académie des Sciences d’Outre-Mer avec pour thème le Tricentenaire de la fondation de La Nouvelle-Orléans a réuni des experts louisianais, français et canadiens.  La visite à Paris du Maire de la Nouvelle-Orléans a fourni l’opportunité à la Mairie de Paris d’organiser une soirée exceptionnelle avec musique, délégation louisianaise et une large présence des adhérents l’Association France-Louisiane.

2018 est l’année du tricentenaire de la fondation de la Nouvelle Orléans. C’est aussi les 50 ans du CODOFIL, un organisme de l’Etat de Louisiane focalisé sur le développement du français en Louisiane.   France-Louisiane développe des projets avec nos partenaires en Louisiane et en France dont un kit pédagogique comportant des fiches explicatives et objets emblématiques de la Louisiane.

Nous envisageons aussi des échanges Skype entre nos adhérents en France et des louisianais francophones inspirés de nos actions avec les écoles françaises et louisianaises.   En avril prochain un voyage en louisiane a été organisé pour nos adhérents.  Nous organiserons un circuit culturel à Paris La Louisiane à Paris autour des endroits en fort lien avec l’histoire de la Louisiane.  Nous participerons aussi aux activités Orléans Célèbre la Nouvelle Orléans qui se dérouleront tout au long de l’année 2018. Rejoignez-nous pour participer à nos projets et évènements !

En plus du Blog, notre page Facebook https://www.facebook.com/FranceLouisiane/ est actualisée régulièrement et nous serions enchantés de vous y compter parmi nos amis.

Nous vous souhaitons une très bonne année 2018!    L’équipe du Blog.

January is the month for planning ahead and looking back over the last year.  We are happy to present here the major events of the year covered in the blog as well as an outlook for 2018.

In 2017, our blog covered a wide variety of events and projects that bring together France and Louisiana.   Music and food are a great bridge across the Atlantic and were prominently featured at the Hotel de Talleyrand in October when France-Louisiane celebrated its 40th anniversary.  Our thanks to the Embassy of the United States of America for welcoming us in this historic and magical place!  The evening featured a multitude of great rhythms thanks to the Cajun group Bélisaire, the NOLA French Connection Brass Band and the jazz pianist Victor Adelaide.  Baton Rouge and Lulu White, two Louisiana bars in Paris, delighted us with original New-Orleans’s themed cocktails – a perfect complement to the po-boys, gumbo and other Louisiana dishes.

Photo: Bernard Hermann

Louisiana also enjoyed attention from numerous artists.  In March, we visited the exhibit Painted Faces of New Orleans by the French artist Clémence Devienne.  We also enjoyed the SLOW Galerie’s exhibit New Orleans, la Flamboyante in July which featured 55 original works by young French artists.  During our 40th anniversary party, we had the pleasure of welcoming the photographer Bernard Hermann and his beautiful images of New Orleans.  The year ended with the discovery of vast panorama of New Orleans by Robin Reynolds entitled Between Heaven and Hell – destined for exhibit in New Orleans and that we hope to also see exhibited in Paris.

Let’s not forget the cinema ! In June, France-Louisiane was a partner of the Champs-Elysées Film Festival which had a New-Orleans section.  Our vice-president, who spoke at a roundtable during the festival, delighted us with two articles:  Louisiana in the movies and Louisiana on the Big Screen 2 that explore films made in Louisiana, starting with Tarzan of the Apes in 1916 and going up to Beast of the Southern Wild in 2015.

November was another high point for France-Louisiana relations.   A three-day conference organized by the l’Académie des Sciences d’Outre-Mer on the theme of the New Orleans’s Tricentennial brought together experts from Louisiana, France and Canada.   The visit of the Mayor of New Orleans to Paris created an opportunity for the Paris Town Hall to organize an exceptional evening that included food, music, a Louisiana delegation and a large number of France-Louisiane Association members.

2018 is the year of the New Orleans tricentennial.  It is also the 50th anniversary of CODOFIL, a Louisiana agency focused on developing French in Louisiana.  Our association is developing many projects with partners in France and Louisiana, including a cultural kit with Louisiana items and explanatory sheets.   Inspired by our success setting up exchanges between schools in France and Louisiana, we also will launch Skype-based contacts between our members in France and French-speakers in Louisiana.

Melrose Plantation

In April 2018 we will do a Louisiana trip for our members visiting three great cultural areas.  Closer to home, we will conduct Louisiana in Paris tours that visit places in Paris with a tight link to Louisiana history.  We will also participate in the activities organized by the town of Orléans as part of their year-long Orléans Célèbre la Nouvelle Orléans program. We encourage you to join our Association and participate in our projects and events!

In addition to the Blog, our Facebook page https://www.facebook.com/FranceLouisiane/ is regular updates with current events.  We would be delighted to have you as a regular visitor.

We wish you a happy and prosperous 2018.

The Blog Editors

France-Louisiane fête ses 40 ans

Celebration in Paris

Texte de/text by : Christian Esther, article publié dans/first published in Soul Bag magazine 
Photos © Alain Péronny, Jean Pierre Bruneau, Christian Esther

France-Louisiane a célébré son quarantième anniversaire dans les prestigieuses salles de Hôtel de Talleyrand, place de la Concorde, gentiment prêtées par l’ambassade des États-Unis. Créée en 1977, l’association (loi 1901) favorise l’amitié entre la Louisiane, l’Amérique francophone et la France, ceci au travers de voyages et de manifestations didactiques ou festives : la culture et la musique du sud des États-Unis y est toujours présente.

En entrant, nous sommes tout de suite accueillis par les belles photos de Bernard Hermann, prises dans les années 80 dans les quartiers noirs de La Nouvelle-Orléans, ainsi que les tableaux et dessins de jeunes artistes français de la Slow Galerie parisienne. Sans oublier la musique dansante du groupe cajun Bélisaire.

Puis le Nola French Connection Brass Band emmène les invités à travers les salles dans la tradition des orchestres second line. Souvent invité par les orchestres néo-orléanais de passage à Paris, comme le Hot 8 Brass Band, le groupe est attendu dès le lendemain à Big Easy ! 

Pianiste Victor Adelaïde with « Professor » Colin Gravois

Après les discours de Joel Reynoso, le représentant de l’ambassade américaine, et de Joseph Roussel, président de France-Louisiane, sont proposés cocktails louisianais, soupe “gumbo”, gambas et sandwichs “poor boys”.  

Le chanteur pianiste Victor Adelaïde retrace ensuite les grandes traditions pianistes de La Nouvelle-Orléans, de Jelly Roll Morton à Fats Domino. Colin Gravois, originaire de Vacherie comme Fats qui devait nous quitter quelques jours plus tard, fera office de “professor” en donnant de brillantes explications sur tous ces musiciens. Une jam non prévue avec le Nola French Connection et un inspiré On the sunny side of the street nous plonge dans une boîte du quartier de Storyville, berceau du jazz, détruit il y a tout juste cent ans. Bel hommage. Ne l’oublions pas, l’année 1917 fut celle du premier enregistrement de jazz (par l’Original Dixieland Jass Band) et de l’arrivée sur le vieux continent des premiers orchestres militaires noirs ouvrant les oreilles européennes à des nouveaux sons, à de nouveaux rythmes.

Et puis le groupe Bélisaire revêt ses habits de carnaval pour défiler dans la tradition de Mardi-Gras avant que les cuivres du NFC Brass Band résonnent à nouveau, autour d’un gâteau d’anniversaire.

Une belle soirée placée sous le signe de la vielle amitié franco-américaine, et aussi l’occasion d’annoncer que France-Louisiane se prépare déjà à fêter dignement, en 2018, le tricentenaire de La Nouvelle-Orléans.

The France-Louisiane Association celebrated its 40th birthday on October 20th in the prestigious Hôtel de Talleyrand, place de la Concorde, kindly made available by the United States Embassy.  Created in 1977, the Association promotes cultural cooperation between Louisiana, francophone America and France through  trips and various festive and educational events: the culture and music of Louisiane being a key element of its activities. 

Upon entering the Hôtel de Talleyrand, we immediately encounter a series of impressive photos by Bernard Hermann, taken in the 1980’s in the African-American neighborhoods of New Orleans, followed by the colorful works of young French artists from Paris’ Slow Galerie on the theme of Flamboyant New Orleans.  These first two stops are made all the more enjoyable by the lively danse music of the cajun group Bélisaire.

 

Association President Joseph Roussel welcomes guests

Shortly after, the Nola French Connection Brass Band leads us all through the rooms in the grand tradition of the « second line ».  The Band’s members are often invited to play by New Orleans’ musicians visiting Paris, like the Hot 8 Brass Band, and is off the next day to the Big Easy. 

After speeches by  Joel Reynoso, who is representing the US Embassy, and Joseph Roussel, president of France-Louisiane, guests enjoy Louisiana-inspired cocktails, gumbo, garlic prawns and po’boy sandwiches.

The pianist-singer, Victor Adelaïde then enthralls us all with a musical journey through the different New Orleans piano styles, from Jelly Roll Morton to Fats Domino. Colin Gravois, who hails from Vacherie Louisiana like Fats (who sadly departed a few days later) played the role of « professor », providing short commentary on the musicians showcased by Victor.  A non-planned jam session with the Nola French Connection band and an inspired  On the sunny side of the street took us all back to Old New Orleans.  Storyville, the birthplace of jazz was closed just a hundred years ago.  1917 was also the first jazz recording ( by the Original Dixieland Jass Band) and the year jazz arrived in the Old Continent with African-American military bands opening up European ears to totally new sounds and beats.

Gumbo and Po’Boys – who can resist !

After Victor, we are all surprised as the group Bélisaire appears in traditional Cajun Mardi gras outfits to parade among us followed by the NFC Brass Band who sounds the call to gather and enjoy some France-Louisiane birthday cake!

A true reflection of the long and enduring friendship between France and the United States, the evening was also a moment for the France-Louisiane Association to announce its 2018 projects focussed on the 300th Anniversary of New Orleans, founded by the Frenchman Jean-Baptiste LeMoyne de Bienville in 1718.