Lieux | Landmarks

  • 20882129_1417567438319162_6260812134133429233_n

2017 l’année Blog France-Louisiane

France-Louisiana Blog 2017 in review

20 janvier, 2018|0 Comments

Janvier est pour tous le mois des bilans, quel est celui de notre blog France Louisiane ? Nous sommes heureux de vous présenter les faits marquants de l’année 2017 et quelques perspectives pour 2018.

En 2017, notre blog a balayé une sélection d’actions qui concrétisent la culture et les échanges qui lient nos deux territoires. La musique et la cuisine étaient présentes à l’Hôtel de Talleyrand en octobre quand l’Association a fêté son 40ème anniversaire.  Nos remerciements à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique pour nous avoir accueillis dans cet endroit magique et historique.  Au cours de la soirée, le groupe Cajun Bélisaire, le NOLA French Connection Brass Band et le pianiste Victor Adelaide nous ont enchantés avec leurs différents rythmes.  Les bars louisianais Baton Rouge et Lulu White nous ont servis des cocktails délicieux et originaux sur le thème de la Nouvelle-Orléans – un complément idéal aux po-boys, gumbo et autres plats louisianais.

L’année était aussi consacrée aux beaux-arts.  En mars, nous avons visité l’Exposition Visages de la Nouvelle-Orléans de l’artiste Clémence Devienne. Nous avons aussi beaucoup apprécié l’exposition New Orleans, la Flamboyante à la SLOW Galerie, Paris en juillet avec ses 55 œuvres originales de jeunes artistes français.  Lors de notre fête d’anniversaire nous avons eu le plaisir d’accueillir Bernard Hermann et ses belles photographies de la Nouvelle-Orléans.  En décembre nous avons découvert l’œuvre époustouflant de l’artiste Robin Reynolds, une vaste œuvre panoramique sur la Nouvelle-Orléans Entre l’Enfer et le Paradis. 

Place au cinéma.  En juin, France-Louisiane était partenaire du […]

  • FanfaredeRueNola- photographie Gabriel Vitaux

New Orleans et le Sud de la Louisiane

New Book on Louisiana

2 décembre, 2017|0 Comments

NEW ORLEANS ET LE SUD DE LA LOUISIANE
Livre paru en novembre aux éditions Label ODERO.

Son auteur, Gabriel Vitaux, est membre de France Louisiane depuis plus de 20 ans. Ancien administrateur, il a réalisé une exposition sur ce thème en 1998, exposition qui a largement circulé en France, et il a organisé de nombreuses festivités. Cette fois, il s’agit d’un livre composé uniquement de photographies récentes, prises entre octobre 2015 et avril 2017. Gabriel Vitaux, passionné de longue date de jazz mais aussi des musiques, textes et chansons d’expression française d’Amérique du Nord, a souhaité témoigner en images de la diversité culturelle du Sud de l’état.

Dans la mémoire collective, on se souvient plus de la médiatisation cauchemardesque des effets de Katrina et des inondations qui ont suivi. Pour l’auteur, le but de ce livre est de mettre en avant la résilience d’un peuple, et, sans écarter les réalités climatiques, de montrer sa joie de vivre ! Comment mieux donner envie à chacun de découvrir cette région unique des Etats-Unis, ou d’y revenir, sinon en évoquant la richesse de sa culture.

L’ouvrage débute à la Nouvelle-Orléans, berceau du Jazz, où la musique anime les rues des quartiers historiques, au quotidien et pendant les fêtes et festivals, (parades de Mardi Gras, Festival du French Quarter, Jazz Fest, …).

Il pénètre ensuite dans l’univers atypique des bayous au Sud de Houma, les zones humides bordant le Golfe du Mexique, les prairies et les forêts de […]

  • 11belisaire MG 1

France-Louisiane fête ses 40 ans

Celebration in Paris

25 novembre, 2017|0 Comments

Texte de/text by : Christian Esther, article publié dans/first published in Soul Bag magazine 
Photos © Alain Péronny, Jean Pierre Bruneau, Christian Esther

France-Louisiane a célébré son quarantième anniversaire dans les prestigieuses salles de Hôtel de Talleyrand, place de la Concorde, gentiment prêtées par l’ambassade des États-Unis. Créée en 1977, l’association (loi 1901) favorise l’amitié entre la Louisiane, l’Amérique francophone et la France, ceci au travers de voyages et de manifestations didactiques ou festives : la culture et la musique du sud des États-Unis y est toujours présente.

En entrant, nous sommes tout de suite accueillis par les belles photos de Bernard Hermann, prises dans les années 80 dans les quartiers noirs de La Nouvelle-Orléans, ainsi que les tableaux et dessins de jeunes artistes français de la Slow Galerie parisienne. Sans oublier la musique dansante du groupe cajun Bélisaire.

Puis le Nola French Connection Brass Band emmène les invités à travers les salles dans la tradition des orchestres second line. Souvent invité par les orchestres néo-orléanais de passage à Paris, comme le Hot […]

  • Civil War and Reconstruction 2

New Orleans 300 years Panorama

Entre l’Enfer et le Paradis

11 novembre, 2017|0 Comments

photos: Robin Reynolds
Seignouret-Brulatour building photo: HNOC

Une œuvre d’art unique et interactive qui célèbre les 300 ans de la Nouvelle-Orléans bientôt exposée à Paris ?  Entretien France-Louisiane avec l’artiste Robin Reynolds.

Qu’est-ce qui vous motive dans la production de ces œuvres panoramiques complexes ?
J’ai toujours beaucoup aimé deux sujets : les gens et les immeubles. Quand ils sont combinés dans un tableau, on doit travailler à la fois à très grande échelle (2m x 1m) et sur les tous petits détails. Heureusement, j’ai la patience qu’il faut pour réussir ce type de travail. Je dessine à l’encre de chine et aquarelle avec mon nez à 10 centimètres de l’œuvre et ne vois pas vraiment l’image que quand je me recule. C’est ce résultat final qui me motive.

Quelles sont vos sources d’inspiration et en quoi vos œuvres sont-elles originales?
Je suis inspiré par la collaboration entre individus et comment elle peut générer des résultats époustouflants – ce que l’on voit dans nos villes. Une ville est le fruit de milliards d’initiatives individuelles.

Pourquoi une œuvre panoramique sur la Nouvelle-Orléans ?
En 2016, j’ai réalisé un tableau sur Londres, une version moderne de l’œuvre de Claes Janz Visscher (1616). Ce projet m’a motivé à considérer d’autres villes dont Istanbul, le Vatican, Sydney et Vancouver. Quelqu’un m’a suggéré la Nouvelle-Orléans mais cela ne me tentait pas : dans mon ignorance je pensais que l’ouragan Katrina avait tout détruit. Une visite en janvier 2016 m’a fait rapidement changer d’avis. Les conseils d’historiens locaux comme Sarah […]

  • RoyalFlrBalcony

Voyage tricentenaire Nouvelle-Orléans

Louisiana trip 2018

15 octobre, 2017|0 Comments

Voyage tricentenaire Nouvelle-Orléans conçu par l’Association France-Louisiane.  Bienvenue à La Nouvelle-Orléans. Bienvenue en Louisiane, « un pays nommé Désir. »

La Nouvelle-Orléans célébrera ses 300 ans en 2018 et mettra ses racines françaises à l’honneur. Aussi, l’Association France-Louisiane vous propose un voyage axé volontairement sur
«le Tricentenaire » de la fondation de la ville de La Nouvelle-Orléans, et du « Monde Créole Louisianais ».

Fondée en 1718 par le colon français Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, la France y est partout présente. Son nom fut choisi en l’honneur du régent Philippe, duc d’Orléans. Nommée capitale de la Louisiane en 1722, elle perdit son statut de capitale d’État au profit de Baton Rouge en 1880. Pour fêter ensemble le Tricentenaire de la fondation de La Nouvelle-Orléans, et pour cette circonstance très exceptionnelle, nous avons voulu ce voyage : Différent de nos précédents voyages, donc Unique, Original car Spécifique, du fait du thème du Tricentenaire.

Son programme ne pourra que vous enchanter.  Vous participerez pendant 4 jours à La Nouvelle-Orléans à des manifestations culturelles et festives prévues dans le cadre du Tricentenaire, tel le Festival du Vieux Carré.  Vous irez à la découverte du Vieux Carré, du Garden District et de Tremé qui est le plus vieux quartier afro-américain des États-Unis, et visiterez « the Historic New Orleans Collection https://www.hnoc.org/visit pour voir l’exposition Tricentenaire «L’Ere Fondatrice» pour laquelle notre Association est un sponsor du catalogue bilingue anglais-français.  Vous le savez tous, La Nouvelle-Orléans est le berceau du jazz. Vous aurez l’occasion d’apprécier dans Bourbon Street cette […]

  • 20882129_1417567438319162_6260812134133429233_n

France-Louisiane fête ses 40 ans

40th birthday party in October

16 septembre, 2017|0 Comments

France-Louisiane célèbre son 40° anniversaire dans un lieu remarquable le vendredi 20 octobre 2017 de 18 à 21 h, 2 rue St Florentin, Paris 1er.  Soirée réservée aux adhérents et invités France-Louisiane.  Suivez l’actualité du programme sur notre page Facebook https://www.facebook.com/FranceLouisiane/

Pour cette célébration exceptionnelle nous vous proposons diverses activités, culturelles, musicales, gastronomiques et avant tout festives, comme à la Nouvelle-Orléans et en pays Cajun où l’on sait si bien « laisser les bons temps rouler ».   Cette soirée se passera à l’Hôtel de Talleyrand, un site marqué par l’Histoire, qui donne sur la place de la Concorde. il fut construit au 18° siècle pour Louis Phélypeaux, l’un des personnages les plus influents du règne de Louis XV. L’hôtel fut acheté par le gouvernement américain en 1947 qui a bien voulu nous prêter le premier étage de ce lieu prestigieux pour fêter le 40ème anniversaire de France-Louisiane.

Dès 18 h, vous serez accueillis en fanfare par le Nola French Connection Brass Band, formation de cuivres qui recrée le style si particulier des orchestres de rue de la Cité du croissant. En cheminant dans les salons historiques vous y rencontrerez le groupe Bélisaire avec accordéon, violon, guitare, ’tit fer et frottoir qui interprétera valses et two step du répertoire cajun. Un parcours artistique exceptionnel vous y attendra avec deux expositions : celle du photographe Bernard Hermann (qui sera présent) sur les quartiers noirs de la la Nouvelle-Orléans saisis durant les années 80 et celle, collective et picturale, de la […]

  • SONY DSC

La Louisiane et Marseille

Elementary school exchanges

26 août, 2017|0 Comments

Un remarquable projet pédagogique, conduit par les enseignants, les bénévoles, et bien-sûr les élèves de l’école du Sacré Coeur de Marseille, avec le soutien de l’Association France Louisiane, verra de nouveau le jour à la rentrée scolaire 2017/2018.

Devant le succès remporté les années précédentes entre l’école du Sacré Coeur de la rue Barthélémy à Marseille 1er et The Cajun Maplewood Elementary de Sulphur en Louisiane, il était impossible que cette expérience ne soit pas renouvelée. Suivez ce lien pour un excellent article sur les échanges avec Maplewood Elementary.

Aussi, la délégation régionale PACA de l’Association France Louisiane a œuvré, pendant des mois, avec l’aide précieuse de notre contact louisianais (en la personne de Colin Gravois de la Vacherie que nous remercions vivement), pour trouver une école louisianaise désireuse d’échanger, par les « voies électroniques » Skype, avec une école marseillaise.

Tous nos efforts ont été récompensés, car l’école Montessori de Houma a répondu à notre appel.  Ainsi, le projet sera mis en place en septembre 2017. Et ce, à la grande joie des enseignants, des parents et des élèves.

Les classes reprennent bientôt en Louisiane et en France donc nous leur souhaitons tous « bonne chance » pour cette nouvelle année scolaire.

A great  example of a Franco-Louisiana educational initiative led by teachers, volunteers and students, with the support of the France-Louisiane Association.  September 2017 will see the start of a new cultural exchange program through on-line conversation via Skype will start between elementary school students in Marseille and Louisiana.

This initiative is between […]

  • Jessica DAS - Street-Parade - Tirage à encres pigmentaires-edited

New Orleans, la Flamboyante

NOLA at the SLOW Galerie

4 juillet, 2017|0 Comments

Découvrez l’expo « New Orleans, la Flamboyante » (28 juin au 05 août, Paris).  Entretien France-Louisiane avec Mme Lamia Magliuli, Directrice SLOW Galerie, Paris.  Vernissage le mardi 18 juillet à partir de 18h30. 

Pourriez-vous nous présenter la SLOW galerie ?
La SLOW Galerie est née en février 2014, elle est dédiée aux Arts Graphiques et à l’Illustration et travaille avec une centaine d’artistes, souvent fraichement sortis de leurs études et qui sont à mon sens la relève artistique dans ce domaine. Ils sont pratiquement tous illustrateurs pour la presse, l’édition ou divers projets de communication visuelle, quelques fois professeurs dans des écoles d’art.

Pourquoi avez-vous choisi la Nouvelle-Orléans?
Le sujet de La Nouvelle-Orléans a été à l’initiative du Champs-Elysées Film Festival avec lequel la SLOW Galerie a été partenaire en 2016 et 2017. Le projet de construire une exposition collective avec nos artistes sur le thème de cette ville, nous a été confié par l’équipe du Festival. L’exposition fait découvrir cette ville et donne l’envie d’y voyager, ce qui me semble être un très bel hommage que nous sommes fiers d’exposer.

Comment les artistes ont-ils été sélectionnés?
L’appel à participation pour cette exposition collective a été lancé auprès de tous les artistes de la SLOW Galerie. Chaque artiste a un style et une sensibilité bien définis, avec une identité graphique marquée et personnelle, et ce, quelque-soit sa technique de travail: digigraphie, collage, sérigraphie, gravure…l’idée étant que chacun ait une place bien identifiée à la galerie.

Quelles sont les particularités de cette exposition ?
Cette exposition […]

  • Capture

NOLA@Champs-Elysées Film Festival

New Orleans on the Champs-Elysées

11 juin, 2017|0 Comments

Projection de films, concerts, table ronde, exposition d’œuvres originales sur le thème de la Nouvelle-Orléans… Venez faire escale à La Nouvelle-Orléans dans le cadre du Champs-Elysées Film Festival (15-22 juin 2017) dont l’Association France-Louisiane est partenaire.

Grâce aux incitations fiscales, la Nouvelle-Orléans est devenue en une décennie le « Hollywood South » pour plus de 200 films et séries TV produits. Un développement cohérent avec la tradition cinéphile et culturelle de la ville, qui au fil des années a été le décor privilégié de mélodrames, films d’horreur et polars atypiques qui ont bouleversé les codes du genre en faisant l’histoire du cinéma. Il était donc nécessaire de présenter plusieurs regards en montrant les transformations historiques, sociales et architecturales depuis ces deux derniers siècles, du « quartier rouge » de Storyville dans « La Petite » jusqu’à la fantaisie post-apocalyptique des « Bêtes du Sud Sauvage ».  Et n’oublions pas « Le Princesse et la Grenouille » – avec la première princesse Disney afro-américaine.

Au-delà des récits filmiques, nous invitons aussi les festivaliers à découvrir les richesses musicales, artistiques et culinaire d’une ville qui ne cesse de se réinventer.

Films, concerts, roundtables, original artworks on the theme of New Orleans… all on the famed Champs-Elysées boulevard.   Come and enjoy some New Orleans flavor as part of the upcoming Champs-Elysées Film Festival (15-22 June 2017), an event of which we are one of the partners.

Thanks to tax breaks and an unbeatable cultural richness, New Orleans has become “Hollywood South” with more than 200 […]

  • In the Electric Mist poster

La Louisiane au cinéma 2

Louisiana on the big screen 2

20 mai, 2017|0 Comments

A partir des années 60, Hollywood sort des studios et privilégie les décors naturels, ce dont profite la Louisiane.  L’ architecture unique de  la Nouvelle-Orléans attire notamment deux films censés se dérouler durant la Grande Dépression,  The Cincinnati Kid (1965) de Norman Jewison avec Steve McQueen qui se déroule dans le milieu du jeu et Hard Times (Le Bagarreur, 1975) de Walter Hill avec Charles Bronson, dans l’univers de la boxe et des combats clandestins.

Ce nouveau naturalisme concerne aussi la population noire, jusque là rarement dépeinte. Ainsi, Martin Ritt réalise Sounder (1972), chronique familiale et rurale avec Cicely Tyson sur la musique de Taj Mahal tandis que Gordon Parks évoque la vie d’un célèbre bluesman avec Leadbelly (1976).

Ode à la liberté, énorme succès au box office Easy Rider (1969) de Dennis Hopper se termine (mal) en Louisiane. Autre représentant de la contre-culture, le new yorkais Jim Jarmush qui plante sa caméra dans les bayous pour son amusant Down by Law. En 1987, Jim McBride connait un beau succès avec un polar The Big Easy (Le Flic de mon coeur)  qui inspirera une série télévisée dérivée diffusée en 1996 et 1997.

Rites vaudous, loups garous, vampires et autres zombis constituent une riche matière dramatique associée à Nola, surtout depuis le succès de la romancière Anne Rice dont le Vampire Diaries  (Conversation avec un vampire) a été adapté par Neil Jordan avec Brad Pitt et Tom Cruise. Toujours dans […]

  • Flame of New Orleans

La Louisiane au cinéma

Louisiana on the big screen

8 avril, 2017|0 Comments

Quel est votre film préféré tourné en Louisiane?  Bayous, pirates, vie de plantation, esclavage, aventuriers, naissance du jazz, Storyville, Bourbon Street… La Louisiane constitue une inépuisable source d’inspiration pour le cinéma. Inspirés par le Historic New Orleans Collection qui a présenté une exposition en 2014 sur ce thème, voici notre sélection  d’affiches et d’images de films tournés en Louisiane ou censés s’y dérouler.

Ce premier article porte des débuts du cinéma jusqu’aux années 50.  Les deux prochains articles porteront sur les fictions des années 60 à nos jours  puis sur les films documentaires.

1916 – Pour commencer, une curiosité: Tarzan of the Apes. Il y a cent ans cette année, Hollywood est allé tourner sa première version de Tarzan censée se dérouler en Afrique dans les bayous autour de Morgan City.

1929.  Evangeline.  L’adaptation filmée, et muette, du poème de Longfellow contant la déportation des Acadiens fut tournée -pour ce qui concerne le volet louisianais de l’histoire- près de Saint Martinville.

1938.  L’Insoumise.  La réponse » louisianaise » à Autant en Emporte le Vent » (qui se déroule en Georgie) avec, là encore, un très beau portrait de femme insoumise.

1938. The Buccaneer.  Le pirate Jean Lafitte en son royaume de Barataria vu par Cecil B. de Mille.

1941.  La Belle Ensorceleuse.  Une comédie réalisée par René Clair avec Marlène Dietrich dans le rôle d’un aventurière vers 1860. Entièrement tourné en studio à Hollywood.

1941. The Birth of the Blues.  L’un des premiers […]

  • big-chief-keelian-cdevienne

Visages de la Nouvelle-Orléans

Painted Faces of New Orleans

22 mars, 2017|0 Comments

Exposition Visages de la Nouvelle-Orléans à Aubervilliers, 6 avril – 3 mai, 2017. Fascinée par les traditions et rites artistiques de la Nouvelle-Orléans, Clémence Devienne s’est rendue en Louisiane au mois de janvier 2017 pour rencontrer ces hommes et ces femmes qui font vibrer la ville. Au fil de ses rencontres, avec Deacon, un chanteur et musicien de Rythm‘n’ Blues, Alfred Doucette, un célèbre Mardi Gras Indian qui porte fièrement sa coiffe de 70 kilos, Anita, l’une des « Baby Dolls » qui défilent en boas à plumes et robes de satin, et tant d’autres, Clémence a voulu saisir cette énergie artistique intense qui lie les habitants à la ville.

Les séances n’étaient pas toujours une partie de plaisir pour les sujets portraitisés comme pour l’artiste : Alfred Doucette a eu bien du mal à garder la pause quand la lourdeur de sa coiffe commençait à se faire sentir. Deacon John Moore, dont Clémence Devienne a voulu immortaliser le sourire inimitable, a souffert des zygomatiques pendant une séance qui s’est terminée tard dans la nuit. Il fallait peindre le plus de gens possible dans un temps limité, s’adapter à leurs emplois du temps et peindre quand ils le pouvaient.

Les portraits, pour lesquels Clémence Devienne se déplaçait systématiquement, étaient aussi l’occasion de pénétrer dans des mondes différents. Au cours de son séjour, Clémence Devienne a peint dans un studio de musique […]

  • Festival-International-Logo_658x370

2016 l’année Blog France-Louisiane

France-Louisiana Blog 2016 in review

27 décembre, 2016|0 Comments

Décembre est pour tous le mois des bilans, quel est celui de notre blog France Louisiane-Franco Américanie ? Nous sommes heureux de vous présenter les faits marquants de l’année 2016 et quelques perspectives pour 2017.

En 2016, notre blog a balayé une sélection d’actions qui concrétisant la culture et les échanges qui lient nos deux territoires. La musique et le cinéma bien sûr, Jean-Pierre Bruneau a pris sa plume de reporter pour raconter le 11ème Festival Cinema on the Bayou à Lafayette et du Festival international de Louisiane. Le Festival « CHANGE d’Air » et ses 10 jours louisianais dans le centre culturel de cette ville. L’arrivée en France des étudiants de Louisiana State University et le voyage des Ardennais chez leur cousins en Louisiane ont fourni d’autres sujets intéressants.

L’histoire s’est imposée au fil des expositions comme « l’événement Lafayette » cet été en Haute Loire, les Journées du patrimoine, occasion de rappeler l’aventure des Créoles louisianais à Paris, et la découverte du tableau « Seine et Mississipi » qui a intégré les collections du Petit Palais. Novembre fut l’occasion de raconter l’histoire du « Thanksgiving » si cher à nos amis américains.

Mais notre blog n’oublie pas de répondre à vos questions : conseils pour préparer un voyage en Louisiane, présentation de notre offre de conférences sur la Louisiane et quelques idées sur la cuisine avec […]

  • group-musical-change

Festival CHANGE d’AIR Louisiane

Louisiana Festival in Changé

9 décembre, 2016|0 Comments

Texte: Claire Guinchard, Centre Socioculturel François Rabelais
Photos: Centre Socioculturel François Rabelais

Porté par le Centre Socioculturel François Rabelais, situé à Changé, près du Mans, le 26e Festival CHANGE d’AIR a proposé en novembre dernier plus de 10 jours de concerts, de spectacles et d’animations autour de la Louisiane et la Nouvelle Orléans !

L’Association France-Louisiane était partenaire du Festival

« Et le public fut au rendez-vous : plus de 3650 spectateurs (dont 1500 scolaires) soit le record de fréquentation depuis que le Festival existe » se réjouit Steve Belliard, coordinateur culturel et programmateur du Festival. « Dès l’annonce du thème du Festival, en janvier nous avons senti un réel engouement pour la Louisiane ! Chacun avait en tête des images ou des sons entraînants entre le Jazz New-Orleans ou la musique Cajun. Ainsi de nombreuses soirées ont vite affichées complet, et des Ecoles Maternelles à la Maison de Retraite, les associations locales ou les habitants, c’est toute la Ville qui est partie le temps d’une semaine, le long des grands bayous de Louisiane ».

Un succès dû en grande partie à la forte participation de l’équipe d’une cinquantaine de bénévoles fortement investie dès le choix du thème du Festival en janvier, puis pour réfléchir ensemble sur l’élaboration de cette semaine thématique, puis pour décorer, accueillir le public, les artistes, les intervenants et donner ainsi au Centre Rabelais un air de Louisiane.

Ces deux semaines de Festival ont emporté le public bien loin de Changé, et ont permis de découvrir une culture Cajun méconnue, de swinguer aux rythmes du Jazz […]

  • RoyalFlrBalcony

Voyage Tricentenaire NOLA

NOLA Tricentennial Tour

5 décembre, 2016|0 Comments

feature photos: Ray Baker

LE TRICENTENAIRE DE LA NOUVELLE ORLEANS
Voyage proposé par l’Association France Louisiane Franco-Américanie

En Avril 2018 – Durée estimée du voyage à 12 jours dont 4-5 jours sur place à la Nouvelle Orléans

La Commission « Voyages » de l’Association France Louisiane Franco-Américanie prépare déjà un voyage pour ses adhérents. Certes le décollage de l’avion est encore loin. Mais une telle aventure nécessite une très grande préparation pour sécuriser les meilleures places.   Le Tricentennaire sera effectivement une période faste à la Nouvelle-Orléans avec festivals, expositions et autres évènements pour marquer la fondation de la ville en 1718 par le français Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville.

Parmi les expériences, les voyageurs participeront au French Quarter Festival. Ce voyage sera tourné vers la musique ; Il ne peut pas en être autrement en Louisiane.  La promenade sur le fleuve Mississippi est aussi un des incontournables dans son fameux bateau à vapeur le Natchez.  Des visites guidées d’expositions racontant la fondation de la ville fourniront un volet éducatif.

En plus de la Nouvelle-Orléans, nous allons inclure dans le programme de ce voyage quelques sites bien connus des initiés, dont les maisons de plantations créoles telles que San Francisco et Houma et la ville de Natchitoches, le premier établissement français en Louisiane (1714).

Les inscriptions ne sont pas encore ouvertes car le programme détaillé est en cours d’élaboration avec le soutien de nos Conseillers Blog à la Nouvelle-Orléans et à Natchitoches. Pour vous tenir informés, consultez le Blog ou nous contactez au tricentenaire@2018nola.com

 

NEW ORLEANS […]

  • bienvenu-a-jennings

Des Ardennes à la Louisiane

Ardennes to Louisiana

10 novembre, 2016|0 Comments

texte: Claude Dufeux, Responsable de la Délégation régionale de FL/FA Champagne-Ardenne

C’est une étape du jumelage entre deux villes : Jennings (LA) et Baâlons dans les Ardennes qui a fait naître ce voyage. Les Louisianais venus en France en 2013 ont à leur tour accueilli leurs « cousins » français en octobre 2016 : une trentaine d’adhérents de FL/FA à laquelle la chaîne  TF1 a délégué deux reporters de l’émission Reportages Découverte.

L’origine de ce jumelage est, il y a 133 ans, l’émigration en Louisiane où il faisait fortune dans le pétrole, du jeune ardennais Eugène Houssière. Il y fit souche et fit venir quelques compatriotes de sa région.  Voir notre article blog 2015. C’est pourquoi l’association FL/FA Champagne-Ardenne avait pour volonté d’associer les communes de Vendresse et de Bairon et ses environs – Les Alleux à ce jumelage.

Les «cousins», dont la visite est annoncé par la presse locale, sont invités à une première réception chez Sandra Houssière Patin, fille d’Ernest Arthur Houssière et Virginie Lee Hérald y ont rencontré de nombreux membres de la famille Houssière venus parfois de très loin : Texas, Californie etc…

Un moment de recueillement dans le cimetière de Jennings sur les tombes des ancêtres ardennais morts en Louisiane a précédé en soirée dans le grand jardin de Steve et Michelle Gunnell, au bord de la piscine, une dégustation de cochon de lait grillé à la mode louisianaise au son d’un orchestre cajun.

Le jour suivant, le groupe a pu visiter le bayou « Nez piqué » et partager […]

  • view-of-seine-adj

France-Louisiane Congrès 2016

FL/FA in Paris

28 octobre, 2016|0 Comments

Après un congrès 2015 à Bordeaux très réussi, le 39° Congrès de FL/FA a démarré le 21 octobre par un déjeuner convivial dans les anciens chais de Bercy Village. Ensuite une visite aux Musée des Arts Forains tout proche, a permis de découvrir que ces manèges et autres attractions du XIX° siècle,  étaient effectivement un art, art du trompe-l’œil, art de la démesure souvent, art de l’enchantement toujours.

Le samedi matin c’est dans le petit train d’ « Another Paris » que les congressistes se sont promenés dans l’histoire du Quartier Latin, de ses premières universités, du destin tragique d’Abélard, de la rue Saint-Jacques qui rappelle que Lutèce fut une colonie romaine, des ruelles pittoresques qui ont échappé aux travaux du Baron Haussmann et de mai 68 qui leva les pavés du Boulevard Saint-Michel.

Après-midi studieuse sur le bateau « Tivano », consacrée à l’Assemblée Générale de FL/FA, des exposés des délégués régionaux et des différentes commissions qui animent la vie associative ont raconté les conférences, les voyages aux USA, l’animation territoriale présente dans les centres culturels ou les collèges, les nouveaux outils de communication. Les projets exposés pour 2017 ont montré le dynamisme de FL/FA.

Après le travail, une promenade en bateau avec apéritif pour admirer Paris vu de la Seine. La Conciergerie, le Louvre, l’Institut de France, Notre Dame, la Tour Eiffel, cette croisière fut aussi l’occasion d’une promenade à travers les siècles. Nell Young venue de la Nouvelle-Orléans a fait part des dernières nouvelles de la Louisiane, évoquant un projet […]

  • lion-place-de-la-republique

Créoles Louisianais à Paris

Paris: City of Refuge

17 septembre, 2016|0 Comments

main and article photos: Place de la République via wikipedia commons
main photo and article photos: Centenary students in Paris via Dana Kress

Saviez-vous que la Place de La République fait partie des nombreux lieux qui relient la France, Paris et la Louisiane? Pendant les journées du patrimoine 2016 (17-18 septembre), des milliers de personnes visiteront des sites autour de la Place de la République. Nous vous invitons à vous arrêter un instant et à (re)découvrir un élément du patrimoine important dans l’histoire de ce peuple créole venu trouver refuge en France à travers l’histoire de quelques uns d’entre eux.

Le professeur Dana Kress du Centenary College (Shreveport, Louisiane) donne chaque année un cours à Paris pour des étudiants louisianais dans le cadre du programme Centenary in Paris intitulé « Paris noir: l’Amérique noire dans la Ville Lumière». Ses étudiants découvrent l’importance de la France pour les gens de couleur libres,  francophones et francophiles, qui vivaient principalement à la Nouvelle-Orléans, entre le monde des blancs et celui des esclaves.

Après la vente de la Louisiane en 1802, les gens de couleur libres ont perdu un statut légal qui existait depuis la promulgation du Code noir de 1724, un édit du roi Louis XIV pour les esclaves en Louisiane.  En article 54 on peut lire: Octroyons aux affranchis les mêmes droits, privilèges et immunités dont jouissent les personnes nées libres ». Or après 1802, les gens de couleur libres étaient progressivement privés de leurs droits. En 1830, ils n’avaient plus le droit de témoigner contre un blanc.  En 1855, ils ne pouvaient pas […]

  • Dustin Fuqua and Sassafras tree

Sacré Sassafras

Sassafras filé gumbo

4 septembre, 2016|0 Comments

main photo of seafood gumbo: Louisiana State Office of Tourism
main photo of sassafras leaves and photo of John Oswald Colson: Dustin Fuqua

Sassafras – un mot qui évoque depuis des siècles l’exotisme des Amériques et de la Louisiane.  Le grand écrivain romantique Chateaubriand en parlait dans son roman René (1802) où le personnage principal en Louisiane « donna le bras au sachem, qu’il conduisait, au lever de l’aurore, sous un sassafras, au bord du Meschacebé».

Bien d’échange longtemps avant l’arrivée des colons français, à partir du 18ème siècle les indiens Choctaw originaires du sud-est des Etats-Unis, vendaient du sassafras et d’autres plantes médicinales dans les plantations et les villes telles que la Nouvelle-Orléans.

L’arbre est natif du sud-est des Etats-Unis et pousse en Louisiane aux endroits humides et bien drainés. Il fut découvert en Floride par les Espagnols en 1538, introduit en Europe en 1630 à des fins médicales. La racine, l’écorce et les feuilles du sassafras sont utilisées surtout en infusion mais aussi en huile essentielle. Les amérindiens Choctaw utilisaient des feuilles écrasées dans la préparation de soupes et de daubes. Juillet, période où l’écorce et les feuilles sont bien développées est « le mois du sassafras » indication de l’importance accordée à cette essence par les Choctaw.

Aujourd’hui le sassafras est un ingrédient essentiel dans la cuisine louisianaise : c’est le « filé gombo », les feuilles réduites en poudre fine. C’est aussi un excellent exemple de la fusion des cultures amérindiennes et créoles. Il est utilisé surtout dans le gumbo, le “plat national” de Louisiane. On le rajoute après la cuisson pour apporter de […]

  • 1233500_10152307565225266_1668659620_n

Sauces pimentées louisianaises

Louisiana Hot Sauce

25 août, 2016|0 Comments

main photo of Louisiana sauce costumed ladies, author unknown.  

Aimez-vous les sauces pimentées ?  Les Louisianais bénéficient d’un vaste choix et sont typiquement très fidèles à leurs sauces préférées.  Certains apprécient Crystal https://www.baumerfoods.com/ (Nouvelle-Orléans) pour son goût de piment fumé, d’autres préfèrent Louisiana Hot Sauce http://www.louisiana-brand.com/ (Nouvelle-Ibérie) avec son goût de tomate prononcé et certains sont des inconditionnels du Tabasco© classique http://www.tabasco.com/ (Avery Island), une sauce plus vinaigrée.  Partons à la découverte de cette dernière, une des marques les plus connues au niveau mondial.

Le Tabasco© ou sauce Tabasco©, est une sauce liquide à base de piments rouges, fabriquée depuis 1868 dans l’ile de la Petite Anse (Avery Island) au sud de Lafayette, capitale de l’Acadie louisianaise. L’île est formée d’un gigantesque dôme de sel gemme de cinq km de long sur deux km de large utilisé dans la recette.

La petite bouteille rouge au col vert, utilisée dans le monde entier, est un des symboles de l’Etat. En Louisiane, certains utilisent cette sauce pour relever des plats comme le jambalaya, gumbo, les huîtres sur écaille et le riz haricots rouges (pour ne pas parler des œufs, frites, hamburgers et autres usages) tandis qu’en France on le trouvera plutôt dans un steak tartare. Un point commun entre la France et la Louisiane, dans les deux quelques gouttes entrent dans la composition  du cocktail « Bloody Mary ».

Aujourd’hui les sauces pimentées sont à la mode et la sauce Tabasco© originelle se décline en « Green Pepper » plus […]