Beaux Arts | Fine Arts

  • 20882129_1417567438319162_6260812134133429233_n

2017 l’année Blog France-Louisiane

France-Louisiana Blog 2017 in review

20 janvier, 2018|0 Comments

Janvier est pour tous le mois des bilans, quel est celui de notre blog France Louisiane ? Nous sommes heureux de vous présenter les faits marquants de l’année 2017 et quelques perspectives pour 2018.

En 2017, notre blog a balayé une sélection d’actions qui concrétisent la culture et les échanges qui lient nos deux territoires. La musique et la cuisine étaient présentes à l’Hôtel de Talleyrand en octobre quand l’Association a fêté son 40ème anniversaire.  Nos remerciements à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique pour nous avoir accueillis dans cet endroit magique et historique.  Au cours de la soirée, le groupe Cajun Bélisaire, le NOLA French Connection Brass Band et le pianiste Victor Adelaide nous ont enchantés avec leurs différents rythmes.  Les bars louisianais Baton Rouge et Lulu White nous ont servis des cocktails délicieux et originaux sur le thème de la Nouvelle-Orléans – un complément idéal aux po-boys, gumbo et autres plats louisianais.

L’année était aussi consacrée aux beaux-arts.  En mars, nous avons visité l’Exposition Visages de la Nouvelle-Orléans de l’artiste Clémence Devienne. Nous avons aussi beaucoup apprécié l’exposition New Orleans, la Flamboyante à la SLOW Galerie, Paris en juillet avec ses 55 œuvres originales de jeunes artistes français.  Lors de notre fête d’anniversaire nous avons eu le plaisir d’accueillir Bernard Hermann et ses belles photographies de la Nouvelle-Orléans.  En décembre nous avons découvert l’œuvre époustouflant de l’artiste Robin Reynolds, une vaste œuvre panoramique sur la Nouvelle-Orléans Entre l’Enfer et le Paradis. 

Place au cinéma.  En juin, France-Louisiane était partenaire du […]

  • 11belisaire MG 1

France-Louisiane fête ses 40 ans

Celebration in Paris

25 novembre, 2017|0 Comments

Texte de/text by : Christian Esther, article publié dans/first published in Soul Bag magazine 
Photos © Alain Péronny, Jean Pierre Bruneau, Christian Esther

France-Louisiane a célébré son quarantième anniversaire dans les prestigieuses salles de Hôtel de Talleyrand, place de la Concorde, gentiment prêtées par l’ambassade des États-Unis. Créée en 1977, l’association (loi 1901) favorise l’amitié entre la Louisiane, l’Amérique francophone et la France, ceci au travers de voyages et de manifestations didactiques ou festives : la culture et la musique du sud des États-Unis y est toujours présente.

En entrant, nous sommes tout de suite accueillis par les belles photos de Bernard Hermann, prises dans les années 80 dans les quartiers noirs de La Nouvelle-Orléans, ainsi que les tableaux et dessins de jeunes artistes français de la Slow Galerie parisienne. Sans oublier la musique dansante du groupe cajun Bélisaire.

Puis le Nola French Connection Brass Band emmène les invités à travers les salles dans la tradition des orchestres second line. Souvent invité par les orchestres néo-orléanais de passage à Paris, comme le Hot […]

  • Civil War and Reconstruction 2

New Orleans 300 years Panorama

Entre l’Enfer et le Paradis

11 novembre, 2017|0 Comments

photos: Robin Reynolds
Seignouret-Brulatour building photo: HNOC

Une œuvre d’art unique et interactive qui célèbre les 300 ans de la Nouvelle-Orléans bientôt exposée à Paris ?  Entretien France-Louisiane avec l’artiste Robin Reynolds.

Qu’est-ce qui vous motive dans la production de ces œuvres panoramiques complexes ?
J’ai toujours beaucoup aimé deux sujets : les gens et les immeubles. Quand ils sont combinés dans un tableau, on doit travailler à la fois à très grande échelle (2m x 1m) et sur les tous petits détails. Heureusement, j’ai la patience qu’il faut pour réussir ce type de travail. Je dessine à l’encre de chine et aquarelle avec mon nez à 10 centimètres de l’œuvre et ne vois pas vraiment l’image que quand je me recule. C’est ce résultat final qui me motive.

Quelles sont vos sources d’inspiration et en quoi vos œuvres sont-elles originales?
Je suis inspiré par la collaboration entre individus et comment elle peut générer des résultats époustouflants – ce que l’on voit dans nos villes. Une ville est le fruit de milliards d’initiatives individuelles.

Pourquoi une œuvre panoramique sur la Nouvelle-Orléans ?
En 2016, j’ai réalisé un tableau sur Londres, une version moderne de l’œuvre de Claes Janz Visscher (1616). Ce projet m’a motivé à considérer d’autres villes dont Istanbul, le Vatican, Sydney et Vancouver. Quelqu’un m’a suggéré la Nouvelle-Orléans mais cela ne me tentait pas : dans mon ignorance je pensais que l’ouragan Katrina avait tout détruit. Une visite en janvier 2016 m’a fait rapidement changer d’avis. Les conseils d’historiens locaux comme Sarah […]

  • 20882129_1417567438319162_6260812134133429233_n

France-Louisiane fête ses 40 ans

40th birthday party in October

16 septembre, 2017|0 Comments

France-Louisiane célèbre son 40° anniversaire dans un lieu remarquable le vendredi 20 octobre 2017 de 18 à 21 h, 2 rue St Florentin, Paris 1er.  Soirée réservée aux adhérents et invités France-Louisiane.  Suivez l’actualité du programme sur notre page Facebook https://www.facebook.com/FranceLouisiane/

Pour cette célébration exceptionnelle nous vous proposons diverses activités, culturelles, musicales, gastronomiques et avant tout festives, comme à la Nouvelle-Orléans et en pays Cajun où l’on sait si bien « laisser les bons temps rouler ».   Cette soirée se passera à l’Hôtel de Talleyrand, un site marqué par l’Histoire, qui donne sur la place de la Concorde. il fut construit au 18° siècle pour Louis Phélypeaux, l’un des personnages les plus influents du règne de Louis XV. L’hôtel fut acheté par le gouvernement américain en 1947 qui a bien voulu nous prêter le premier étage de ce lieu prestigieux pour fêter le 40ème anniversaire de France-Louisiane.

Dès 18 h, vous serez accueillis en fanfare par le Nola French Connection Brass Band, formation de cuivres qui recrée le style si particulier des orchestres de rue de la Cité du croissant. En cheminant dans les salons historiques vous y rencontrerez le groupe Bélisaire avec accordéon, violon, guitare, ’tit fer et frottoir qui interprétera valses et two step du répertoire cajun. Un parcours artistique exceptionnel vous y attendra avec deux expositions : celle du photographe Bernard Hermann (qui sera présent) sur les quartiers noirs de la la Nouvelle-Orléans saisis durant les années 80 et celle, collective et picturale, de la […]

  • SONY DSC

La Louisiane et Marseille

Elementary school exchanges

26 août, 2017|0 Comments

Un remarquable projet pédagogique, conduit par les enseignants, les bénévoles, et bien-sûr les élèves de l’école du Sacré Coeur de Marseille, avec le soutien de l’Association France Louisiane, verra de nouveau le jour à la rentrée scolaire 2017/2018.

Devant le succès remporté les années précédentes entre l’école du Sacré Coeur de la rue Barthélémy à Marseille 1er et The Cajun Maplewood Elementary de Sulphur en Louisiane, il était impossible que cette expérience ne soit pas renouvelée. Suivez ce lien pour un excellent article sur les échanges avec Maplewood Elementary.

Aussi, la délégation régionale PACA de l’Association France Louisiane a œuvré, pendant des mois, avec l’aide précieuse de notre contact louisianais (en la personne de Colin Gravois de la Vacherie que nous remercions vivement), pour trouver une école louisianaise désireuse d’échanger, par les « voies électroniques » Skype, avec une école marseillaise.

Tous nos efforts ont été récompensés, car l’école Montessori de Houma a répondu à notre appel.  Ainsi, le projet sera mis en place en septembre 2017. Et ce, à la grande joie des enseignants, des parents et des élèves.

Les classes reprennent bientôt en Louisiane et en France donc nous leur souhaitons tous « bonne chance » pour cette nouvelle année scolaire.

A great  example of a Franco-Louisiana educational initiative led by teachers, volunteers and students, with the support of the France-Louisiane Association.  September 2017 will see the start of a new cultural exchange program through on-line conversation via Skype will start between elementary school students in Marseille and Louisiana.

This initiative is between […]

  • Jessica DAS - Street-Parade - Tirage à encres pigmentaires-edited

New Orleans, la Flamboyante

NOLA at the SLOW Galerie

4 juillet, 2017|0 Comments

Découvrez l’expo « New Orleans, la Flamboyante » (28 juin au 05 août, Paris).  Entretien France-Louisiane avec Mme Lamia Magliuli, Directrice SLOW Galerie, Paris.  Vernissage le mardi 18 juillet à partir de 18h30. 

Pourriez-vous nous présenter la SLOW galerie ?
La SLOW Galerie est née en février 2014, elle est dédiée aux Arts Graphiques et à l’Illustration et travaille avec une centaine d’artistes, souvent fraichement sortis de leurs études et qui sont à mon sens la relève artistique dans ce domaine. Ils sont pratiquement tous illustrateurs pour la presse, l’édition ou divers projets de communication visuelle, quelques fois professeurs dans des écoles d’art.

Pourquoi avez-vous choisi la Nouvelle-Orléans?
Le sujet de La Nouvelle-Orléans a été à l’initiative du Champs-Elysées Film Festival avec lequel la SLOW Galerie a été partenaire en 2016 et 2017. Le projet de construire une exposition collective avec nos artistes sur le thème de cette ville, nous a été confié par l’équipe du Festival. L’exposition fait découvrir cette ville et donne l’envie d’y voyager, ce qui me semble être un très bel hommage que nous sommes fiers d’exposer.

Comment les artistes ont-ils été sélectionnés?
L’appel à participation pour cette exposition collective a été lancé auprès de tous les artistes de la SLOW Galerie. Chaque artiste a un style et une sensibilité bien définis, avec une identité graphique marquée et personnelle, et ce, quelque-soit sa technique de travail: digigraphie, collage, sérigraphie, gravure…l’idée étant que chacun ait une place bien identifiée à la galerie.

Quelles sont les particularités de cette exposition ?
Cette exposition […]

  • Capture

NOLA@Champs-Elysées Film Festival

New Orleans on the Champs-Elysées

11 juin, 2017|0 Comments

Projection de films, concerts, table ronde, exposition d’œuvres originales sur le thème de la Nouvelle-Orléans… Venez faire escale à La Nouvelle-Orléans dans le cadre du Champs-Elysées Film Festival (15-22 juin 2017) dont l’Association France-Louisiane est partenaire.

Grâce aux incitations fiscales, la Nouvelle-Orléans est devenue en une décennie le « Hollywood South » pour plus de 200 films et séries TV produits. Un développement cohérent avec la tradition cinéphile et culturelle de la ville, qui au fil des années a été le décor privilégié de mélodrames, films d’horreur et polars atypiques qui ont bouleversé les codes du genre en faisant l’histoire du cinéma. Il était donc nécessaire de présenter plusieurs regards en montrant les transformations historiques, sociales et architecturales depuis ces deux derniers siècles, du « quartier rouge » de Storyville dans « La Petite » jusqu’à la fantaisie post-apocalyptique des « Bêtes du Sud Sauvage ».  Et n’oublions pas « Le Princesse et la Grenouille » – avec la première princesse Disney afro-américaine.

Au-delà des récits filmiques, nous invitons aussi les festivaliers à découvrir les richesses musicales, artistiques et culinaire d’une ville qui ne cesse de se réinventer.

Films, concerts, roundtables, original artworks on the theme of New Orleans… all on the famed Champs-Elysées boulevard.   Come and enjoy some New Orleans flavor as part of the upcoming Champs-Elysées Film Festival (15-22 June 2017), an event of which we are one of the partners.

Thanks to tax breaks and an unbeatable cultural richness, New Orleans has become “Hollywood South” with more than 200 […]

  • big-chief-keelian-cdevienne

Visages de la Nouvelle-Orléans

Painted Faces of New Orleans

22 mars, 2017|0 Comments

Exposition Visages de la Nouvelle-Orléans à Aubervilliers, 6 avril – 3 mai, 2017. Fascinée par les traditions et rites artistiques de la Nouvelle-Orléans, Clémence Devienne s’est rendue en Louisiane au mois de janvier 2017 pour rencontrer ces hommes et ces femmes qui font vibrer la ville. Au fil de ses rencontres, avec Deacon, un chanteur et musicien de Rythm‘n’ Blues, Alfred Doucette, un célèbre Mardi Gras Indian qui porte fièrement sa coiffe de 70 kilos, Anita, l’une des « Baby Dolls » qui défilent en boas à plumes et robes de satin, et tant d’autres, Clémence a voulu saisir cette énergie artistique intense qui lie les habitants à la ville.

Les séances n’étaient pas toujours une partie de plaisir pour les sujets portraitisés comme pour l’artiste : Alfred Doucette a eu bien du mal à garder la pause quand la lourdeur de sa coiffe commençait à se faire sentir. Deacon John Moore, dont Clémence Devienne a voulu immortaliser le sourire inimitable, a souffert des zygomatiques pendant une séance qui s’est terminée tard dans la nuit. Il fallait peindre le plus de gens possible dans un temps limité, s’adapter à leurs emplois du temps et peindre quand ils le pouvaient.

Les portraits, pour lesquels Clémence Devienne se déplaçait systématiquement, étaient aussi l’occasion de pénétrer dans des mondes différents. Au cours de son séjour, Clémence Devienne a peint dans un studio de musique […]

  • Festival-International-Logo_658x370

2016 l’année Blog France-Louisiane

France-Louisiana Blog 2016 in review

27 décembre, 2016|0 Comments

Décembre est pour tous le mois des bilans, quel est celui de notre blog France Louisiane-Franco Américanie ? Nous sommes heureux de vous présenter les faits marquants de l’année 2016 et quelques perspectives pour 2017.

En 2016, notre blog a balayé une sélection d’actions qui concrétisant la culture et les échanges qui lient nos deux territoires. La musique et le cinéma bien sûr, Jean-Pierre Bruneau a pris sa plume de reporter pour raconter le 11ème Festival Cinema on the Bayou à Lafayette et du Festival international de Louisiane. Le Festival « CHANGE d’Air » et ses 10 jours louisianais dans le centre culturel de cette ville. L’arrivée en France des étudiants de Louisiana State University et le voyage des Ardennais chez leur cousins en Louisiane ont fourni d’autres sujets intéressants.

L’histoire s’est imposée au fil des expositions comme « l’événement Lafayette » cet été en Haute Loire, les Journées du patrimoine, occasion de rappeler l’aventure des Créoles louisianais à Paris, et la découverte du tableau « Seine et Mississipi » qui a intégré les collections du Petit Palais. Novembre fut l’occasion de raconter l’histoire du « Thanksgiving » si cher à nos amis américains.

Mais notre blog n’oublie pas de répondre à vos questions : conseils pour préparer un voyage en Louisiane, présentation de notre offre de conférences sur la Louisiane et quelques idées sur la cuisine avec […]

  • pellegrini

Le Petit Palais et la Louisiane

Seine and Mississippi

17 juin, 2016|0 Comments

photo Le Déchargement en bord de Seine de marchandises en provenance de la Louisiane: Galérie Canesso, Paris
photo Hôtel de Nevers: © Eugène Atget / Musée Carnavalet / Roger-Viollet

L’Hôtel de Nevers est un hôtel particulier situé 12 rue Colbert et 58bis rue de Richelieu à Paris.  Construit à la demande du Cardinal Mazarin en 1646, le banquier John Law en fait l’acquisition en 1719 pour y installer la Banque royale. Des espoirs trop optimistes sur le développement des colonies françaises en Louisiane ont contribué à une bulle spéculative favorisée par l’émission de papier-monnaie de la Banque. L’histoire a fini par la faillite retentissante de la banque en 1720 et la fuite de Law à Venise.  Aujourd’hui l’hôtel de Nevers appartient à la Bibliothèque Nationale.

La décoration de cet hôtel particulier se devait de refléter les activités de la Banque Royale et donc des échanges commerciaux avec la Louisiane.  Le Petit Palais à Paris a acquis en 2015 l’esquisse pour un des plafonds de la Banque Royale : « Le Déchargement en bord de Seine de marchandises en provenance de la Louisiane », commandée au peintre vénitien Gianantonio Pellegrini, (1675 – 1741).  L’œuvre est une perle rare – la peinture originelle était détruite en 1722 après la faillite de la banque et l’ ‘esquisse était inconnue jusqu’à son apparition sur le marché de l’art londonien en 2014.

Cette esquisse met en place une section importante de la composition finale. On reconnaît, à gauche, la Seine qui embrasse le Mississipi devant l’Amitié qui les unit, au centre, les allégories ailées de la […]

  • Visting Oak Alley

2015 l’année Blog France-Louisiane

2015 Blog Highlights

16 janvier, 2016|0 Comments

Lancé en avril 2015, l’objectif du blog de l’association France-Louisiane Franco-Américanie (FL/FA) est de rassembler les français passionnés de Louisiane et les Américains francophiles autour de centres d’intérêts communs et conformes aux objectifs de l’association : les échanges culturels et amicaux entre ces deux territoires et la francophonie en Amérique du Nord. Très vite et grâce à nos conseillers tant en France qu’en Louisiane, le blog reflète la vitalité des échanges culturels France – Louisiane.  Nous sommes heureux de vous présenter les faits marquants de l’année 2015 et des perspectives pour 2016.

L’année 2015 fût très riche : Un spectacle amérindien jazz Greyhawk Perkins et le Mezcal Jazz Unit au Mona Bismarck American Center en janvier, un prix de l’Académie Française au poète louisianais Kirby Jambon pour son oeuvre Petites Communions en février, la visite des groupes d’étudiants louisianais de Louisiana State University  et du Centenary College et la publication de plusieurs livres et albums dont  Les sources du zydeco et Lead Belly’s Gold ont tous fourni des sujets passionnants pour notre Blog.

Le blog nous a aussi permis de partager quelques contributions de l’association FL/FA à ces échanges culturels.  En plus des conférences sur la Louisiane ou la musique proposées par les conférenciers FL/FA, nous avons pu applaudir en février Bryan Hymmel , ténor néo-orléanais, lors de sa visite à Paris pour lancer son nouvel album Héroïque en janvier, célébrer le don du fonds documentaire FL/FA à la Sorbonne en juin, et contribuer à plusieurs évènements grands publics dont Saveurs & Savoirs du Monde à Paris en avril et les Nuits […]

  • Soleil_couchant_sur_le_Château_de_Versailles,_le_8_septembre_2010

Louis XIV et la Louisiane

Louis XIV and Louisiana

31 octobre, 2015|0 Comments

View of Versailles by Fabrice Lemessier via Wikipedia Commons

La Peinture et la Sculpture présentant le médaillon de Louis XIV, June 1682 by Jacques Prou, Photo © Musée du Louvre/P. Philibert 

Prise de possession de la Louisiane, Jean-Adolphe Bocquin, 1870s. BnF Prints and Photographs Department

L’explorateur français René Robert Cavelier de La Salle a baptisé la Louisiane en l’honneur du roi Louis XIV dont le Château de Versailles célèbre le tricentenaire de la mort tout au long de l’année 2015.  (http://www.chateauversailles-spectacles.fr/spectacles/2015/tricentenaire-louis-xiv-1715-2015

De la Salle, un explorateur et personnage controversé né à Rouen en 1643 a pris possession du territoire pour la France en avril 1682.  Pendant que La Salle descendait le Mississippi pour planter le drapeau du royaume, les travaux de construction battaient leur plein à Versailles.  Le palais, toujours en travaux, s’ouvrit en mai 1682, à peine un mois après l’arrivée de La Salle à l’embouchure du Mississippi.

Louis XIV, lui apporte son soutien pour monter sa 3°expédition afin de s’assurer une meilleure maîtrise de la France sur l’Amérique du Nord. La Salle quitte le port de La Rochelle le 24 juillet 1684 avec le titre de gouverneur de la Louisiane à la tête d’une expédition composée de quatre bateaux et près de 300 colons.

Pour autant,  le palais et le nouveau territoire n’ont pas bénéficié du même niveau d’attention de la part de Louis XIV, ce dernier démontrant un bien plus grand intérêt pour Versailles et les Beaux-Arts.  Ceci n’est pas surprenant, car la nouvelle colonie était un immense territoire, peu peuplé […]

  • 1200px-Ecole_Nationale_Superieure_des_Beaux-Arts

‪Journées du Patrimoine Paris 2015‬‬‬‬‬‬

France Heritage Days

20 septembre, 2015|0 Comments

Ecole Nationale Superieure des Beaux Arts
and Portrait of Madame X, both photos
, via Wikimedia Commons

Chaque année, des millions de personnes en France visitent gratuitement des lieux emblématiques publics ou privés habituellement fermés au public pendant un week-end de septembre.  Ce sont les journées du patrimoine, qui permettent de découvrir la richesse de ces sites et souvent leur mission et leur fonctionnement. En 2014, plus de 12 millions de personnes ont participé à ces journées.

Pour le 32ème édition des Journées du Patrimoine du 19 au 20 septembre, plus de 2.600 visites étaient organisées en France métropolitaine. A Paris des foules enthousiastes et patientes ont pu profiter d’un week-end ensoleillé pour découvrir quelques 400 lieux (http://journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr/).

Délaissant les sites les plus sollicités  comme le Palais de l’Elysée, l’Assemblée nationale ou le Sénat, le public a pu découvrir les coulisses d’endroits moins recherchés tels que le stade Roland Garros, la Maison de la Radio, des hôtels particuliers du Marais, l’Hôtel de ville de Paris et aussi ces ateliers d’art qui entretiennent grâce à leur savoir-faire tous ces lieux chargés d’histoire.

‪Les journées du patrimoine permettent aussi d’explorer des institutions qui rappellent des échanges culturels franco- louisianais comme l’’École nationale supérieure des Beaux-Arts, fondée en 1682.  L’école, située sur un grand espace de plus de deux hectares dans le 6ème arrondissement de Paris, a formé des artistes renommés comme Géricault, Degas, Delacroix, Monet, Renoir et plusieurs américains  dont John Singer Sargent.  Ce dernier s’inscrit aux Beaux-Arts en 1874 à l’âge de 18 ans.  Flânant […]

  • Pitié-Salpêtrière Hospital Chapel

La Louisiane à Paris tour

Louisiana in Paris: self-guided tour

7 juillet, 2015|0 Comments

Pitié-Salpêtrière Hospital Chapel
, via Wikimedia Commons

Depuis quelques semaines de nombreux touristes et étudiants Louisianais visitent Paris. Force est de constater que peu d’entre eux connaissent les nombreux endroits liés à l’histoire de l’État du Pélican. Parmi nos préférés sont la rue Quincampoix, où John Law a organisé la spéculation dite «du Mississippi» sur la Louisiane, système qui explosait en 1720; l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, situé 47-83 Boulevard de L’Hôpital, 13ème, où les filles de mauvaise réputation étaient emprisonnées avant leur embarquement pour la Louisiane, au 18ème siècle; l’Hôtel Crozat (actuellement l’hôtel Ritz) au 17, place Vendôme où habitait le millardaire Antoine Crozat, celui à qui Louis XIV a donné la Louisiane, et la Salle Pleyel au 252 rue du Faubourg St-Honoré dans le 8ème, un magnifique bâtiment art déco où Louis Armstrong se produisait pour la première fois en France en novembre 1934.

Paris est une ville qui se prête à la découverte à pied. L’Association France-Louisiane-Franco-Américanie a donc décidé de développer un guide de visite autoguidé à pied La Louisiane à Paris. Cette publication sera bilingue français-anglais et gratuite. Nous envisageons un guide d’environ 4 pages facilement téléchargé pour impression.

Nous aurons les conseils de guides professionnels pour structurer le document mais souhaitons vous entendre sur vos endroits préférés à Paris, liés à la Louisiane. Envoyez vos suggestions pour La Louisiane à Paris : Guide pour visite autoguidée à pied à Joseph Roussel (josephsroussel@orange.fr) et Anne-Marie Besse (bessefamily78@yahoo.fr).

This summer many tourists and students are visiting Paris from Louisiana but not […]

  • 65-1-NOMA

Degas, un fils de la Louisiane

Degas, a son of Louisiana

22 mai, 2015|0 Comments

Portrait of Estelle Musson Degas, Edgar Degas
1872, Oil on Canvas
Museum purchase through Public Subscription 65.1
Image provided by NOMA – New Orleans Museum of Art

A Cotton Office in New Orleans, Edgar Degas
1873, Oil on Canvas
Edgar Degas , via Wikimedia Commons

Actuellement le Musée des impressionnismes de Giverny à travers son exposition «Degas, un peintre impressionniste?» http://www.mdig.fr/ met en valeur un artiste apprécié dans le monde entier mais dont les liens personnels avec la Louisiane sont bien moins connus. Ses échanges familiaux et culturels avec la Louisiane furent une histoire à multiples facettes : sa mère Célestine Musson Degas, née à la Nouvelle Orléans d’une famille créole, l’arrivée de ses cousines à Paris fuyant une ville en pleine désordre après la guerre de Sécession, son frère René parti en Louisiane pour refaire sa vie, enfin sa visite à ses cousins à la Nouvelle Orléans en 1872, une période remplie de troubles économiques et sociaux.

Pendant les six mois intenses de son séjour, Degas a peint 24 tableaux et s’est engagé dans une relation passionnelle avec sa belle-sœur Estelle Musson. Ces évènements moins connus de sa vie en Louisiane sont au cœur d’une nouvelle pièce de théâtre «Degas in New Orleans» (2014) publiée par la louisianaise Rosary O’Neill. Rosary a également écrit un roman historique décrivant la visite de Degas à la Nouvelle Orléans. Nous espérons le voir publié prochainement – et bien avant le centenaire de la mort de ce grand artiste en 2017.

Aujourd’hui, on peut découvrir au New Orleans Museum of […]