photos by Atchafalaya National Heritage Area

Portées par les principaux dirigeants du monde entier, le climat de la Terre fait l’objet de sérieuses inquiétudes. Comme de nombreux sites de la planète, la Louisiane doit faire face à de multiples défis écologiques même si elle reste une contrée d’une incroyable beauté naturelle où les nombreux efforts de conservation commencent à avoir un effet positif sur l’environnement.

Une des zones de conservation des plus spectaculaires est le Bassin d’Atchafalaya, ancien bras du fleuve Mississippi, couvre une superficie de 5 700 km² de marécages boisés, la plus grande étendue marécageuse des Etats-Unis. Les eaux de la rivière Atchafalaya coulent sur quelques 200 kilomètres avant de se jeter dans le Golfe du Mexique.  Son nom dans la langue amérindienne Choctaw, signifie «longue rivière».

Le Bassin d’Atchafalaya est un des écosystèmes des plus précieux des Etats-Unis, riche d’une grande variété de faune et de flore.  Son paysage évoque un monde perdu, érigé de cyprès ornés de leur mousse espagnole, flottant sur des eaux tranquilles et sombres, animé d’aigrettes blanches et habité d’une multitude de serpents, ours, tortues et alligators…  Ce paysage mystérieux attire touristes, poètes et aventuriers depuis des siècles.

Le Bassin permet aussi une protection remarquable contre les inondations et fournit des ressources importantes pour les communautés locales composées pour une large part d’Acadiens et d’Amérindiens. L’exploitation du bois, la culture de la canne à sucre et du coton,  l’extraction du gaz et du pétrole, la pêche d écrevisses ou de poissons-chats sont les principales activités économiques qui ont conduit les autorités locales à engager des politiques ambitieuses de préservation cette région.  Citons notamment l’Atchafalaya River Basin Initiative gérée par The Nature Conservancy (http://www.nature.org/ourinitiatives/regions/northamerica/unitedstates/louisiana/explore/atchafalaya-river-basin-initiative.xml).

L’importance des traditions de ce territoire n’a pas été oubliée, l ‘Atchafalaya National Heritage Area (ANHA) (http://www.atchafalaya.org/) fondée en 2006 englobe les 14 paroisses du Bassin  de la partie Sud-centrale de l’Etat.  Sa mission est de sensibiliser et de faire apprécier le patrimoine naturel et traditionnel par la promotion d’activités liées à cet héritage et à l’écotourisme.

De nombreux visiteurs profitent des « swamp tours » offerts par les opérateurs locaux pour découvrir la diversité végétale et animale comme les 270 espèces d’oiseaux présentes.  Il existe aussi de nombreuses options nouvelles comme des trajets de nuit en kayak ou la participation à des festivités locales.  L’ANHA organise elle-même quelques activités comme des cours de français en canoë.  Habitants et visiteurs profitent de ces activités qui leur permettent d’apprécier la beauté singulière du Bassin tout en mesurant son importance environnementale et économique, Bassin que l’ANHA appelle très justement «un autre pays au cœur des Etats-Unis».

Concerns about the climate are now on the agenda of most world leaders. Like many places around the world Louisiana is facing its share of environmental challenges. Despite these threats, Louisiana is also a place of great natural beauty where nature conservation is having a positive effect on the environment.

One of the most important conservation areas is the Atchafalaya River Basin whose name comes from the 135 mile Atchafalaya River, a branch of the Mississippi River that empties into the Gulf of Mexico.  Atchafalaya means “long river” in the Choctaw language.

EagleNest_TerrebonneParish 2

Eagle Nest Terrebonne Parish

The Atchafalaya River Basin features 885,000 acres of forested wetlands, making this the largest river swamp in North America. It is one of the great natural habitats of the United States with many plant and animal species. Its exotic other worldly landscape – which contains moss covered cypress trees, dark still waters, snow white egrets, snakes, turtles and alligators – has fascinated visitors for centuries.

The Basin provides flood protection, economic opportunity and is an integral part of the way of life to local communities surrounding it, including Acadians, Native Americans and many others. Recognizing the impact of logging, energy production and other human activity, efforts are underway to conserve this beautiful area including the Atchafalaya River Basin Initiative run by The Nature Conservancy (http://www.nature.org/ourinitiatives/regions/northamerica/unitedstates/louisiana/explore/atchafalaya-river-basin-initiative.xml).

Given the cultural importance of this area, the Atchafalaya National Heritage Area (http://www.atchafalaya.org/) was founded in 2006 and stretches across 14 parishes in south-central Louisiana.  The ANHA works actively to increase public awareness and appreciation of this vast area through heritage development and ecotourism.

FrenchImmersionPaddle_LakeMartin_4-4-15 2

ANHA French Immersion experience in Lake Martin

Visitors to Louisiana often want to enjoy the exceptional large amount of plant and animal species and the southern part of the basin is the ideal area for that experience.  While one of the many “swamp tours” is always an option, there are also many other ways to discover this unique natural environment. You can explore the area in new ways such as kayaking in the swamp after sunset to appreciate the nighttime sights and sounds and participating in local community festivals.  The ANHA hosts some events directly including French Immersion Excursions in canoes. Taking advantage of these many opportunities to discover the Atchafalaya allows both local and visitors to become more aware of the importance of conservation of what the ANHA calls “America’s foreign country.”