photos by CODOFIL, French Consulate in New Orleans

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le nombre de personnes parlant français en Louisiane avait chuté avec la disparition des anciennes générations, les jeunes ne parlant plus que l’anglais.  Face à ce constat, le député louisianais James Domengeaux initie le CODOFIL, créé en 1968 par l’Acte législatif n° 409 de la législature louisianaise pour : « faire tout ce qui est nécessaire pour encourager le développement, l’utilisation et la préservation du français tel qu’il existe en Louisiane pour le plus grand bien culturel, économique et touristique pour l’État».  Le CODOFIL http://www.crt.state.la.us/cultural-development/codofil/index est une agence de l’État dont le siège social est à Lafayette.

Le codofil_logo_smallCODOFIL (Konséy pou Dévelopmen di françé en Lwizyàn en créole et Council for the Development of French in Louisiana, en anglais) intervient avec des bourses, l’éducation en français, et d’autres programmes. Il développe de larges et fructueux partenariats avec les universités de Louisiane, celles francophones du Canada ainsi que l’Alliance française de La Fayette et de la Nouvelle Orléans. Des partenariats sont aussi développés avec les entreprises qui utilisent le français dans leurs pratiques : menus, employés parlant le français par exemple. Le recensement de 2000 dénombre 198 784 francophones louisianais de plus de cinq ans dont 4 470 parlant le créole louisianais.

IMG_20160505_094627_01 (1)

Délégués de l’Assemblée nationale de Québec, du gouvernement Louisianais et du CODOFIL

Le CODOFIL est très dynamique.  Quelques exemples d’actions récents : Le CODOFIL a facilité une entente bilatérale entre l’Assemblée Nationale du Québec et la Législature de la Louisiane.  Autres actions : le recrutement de 70 enseignants français et la signature des ententes entre La Louisiane et les Académies de Martinique et la Guadeloupe. Prochainement,une mission louisianaise à Haïti fin juin pour explorer les applications de la langue créole louisianaise pour des activités là-bas en matière de prévention de catastrophes, virus zika, etc.  Vous pouvez suivre l’actualité CODOFIL sur Facebook https://www.facebook.com/codofil/

Le directeur du CODOFIL, Charles Larroque fût nommé en mars 2014.  Lors de sa nomination, M. Larroque se dit optimiste quant à l’avenir du français en Louisiane, « surtout quand on puise dans l’énorme potentiel économique lorsqu’on relie l’économie culturelle mondiale à la langue et la culture française et créole de la Louisiane. Bref, qui dit français en Louisiane dit emplois en Louisiane ». Un entretien avec Charles Larroque peut être visionné au https://www.youtube.com/watch?v=f30M2Cr21bo

After the end of WWII, the number of French speakers declined as the younger generation increasingly only spoke English. This situation motivated Louisiana legislator James Domengeaux to create CODOFIL, a state agency created in 1968 by the Louisiana State legislature with a mission to « do what is necessary to encourage the development, use and preservation of French in Louisiana for the cultural, economic and tourism well-being of the State.  CODOFIL http://www.crt.state.la.us/cultural-development/codofil/index is a state agency based in Lafayette.

CODOFIL (Konséy pou Dévelopmen di françé en Lwizyàn in creole and le Conseil pour le développement du français en Louisiane in French), provides scholarships, develop educational and other programs including partnerships with Louisiana and Canadian Universities, as well as with the Alliance Française.  Partnerships have also been developed with companies that use French in their work.  In part due to their efforts, a 2000 census identified 198784 French speakers over five years old of which 4 470 spoke Louisiana Creole.

programme en immersion à l’école élémentaire de Rougon

Nouveau programme d’immersion à Rougon (Pointe-coupée parish) / Launch of new immersion program

CODOFIL is very active.  Examples of recent activities : CODOFIL helped develop a bilateral agreement between the Québec National Assembly and the Louisiana state legislature.  It also recruited 70 french language teachers and signed agreements between Louisiana and Education authorities in the French departments of Martinique and Guadeloupe.  In the coming months, CODOFIL will be leading a mission to Haiti to explore how Louisiana Creole French can be used in humanitarian and health missions.  You can follow their many activities on Facebook https://www.facebook.com/codofil/

Charles Larroque, CODOFIL’s director, joined the organization in March 2014.  At his nomination, he explained that he was optimistic about the future of French in Louisiana, « especially when we tap into the huge economic potential in linking Louisiana’s French and Creole language and culture to the global cultural economy,” Larroque said. “In a nutshell, French equals jobs.”.  A conversation with Charles Larroque can be viewed on https://www.youtube.com/watch?v=f30M2Cr21bo