Atchafalaya

Unique Louisiana ecosystem

photos by Atchafalaya National Heritage Area

Portées par les principaux dirigeants du monde entier, le climat de la Terre fait l’objet de sérieuses inquiétudes. Comme de nombreux sites de la planète, la Louisiane doit faire face à de multiples défis écologiques même si elle reste une contrée d’une incroyable beauté naturelle où les nombreux efforts de conservation commencent à avoir un effet positif sur l’environnement.

Une des zones de conservation des plus spectaculaires est le Bassin d’Atchafalaya, ancien bras du fleuve Mississippi, couvre une superficie de 5 700 km² de marécages boisés, la plus grande étendue marécageuse des Etats-Unis. Les eaux de la rivière Atchafalaya coulent sur quelques 200 kilomètres avant de se jeter dans le Golfe du Mexique.  Son nom dans la langue amérindienne Choctaw, signifie «longue rivière».

Le Bassin d’Atchafalaya est un des écosystèmes des plus précieux des Etats-Unis, riche d’une grande variété de faune et de flore.  Son paysage évoque un monde perdu, érigé de cyprès ornés de leur mousse espagnole, flottant sur des eaux tranquilles et sombres, animé d’aigrettes blanches et habité d’une multitude de serpents, ours, tortues et alligators…  Ce paysage mystérieux attire touristes, poètes et aventuriers depuis des siècles.

Le Bassin permet aussi une protection remarquable contre les inondations et fournit des ressources importantes pour les communautés locales composées pour une large part d’Acadiens et d’Amérindiens. L’exploitation du bois, la culture de la canne à sucre et du coton,  l’extraction du gaz et du pétrole, la pêche d écrevisses ou de poissons-chats sont les principales activités économiques qui ont conduit les autorités locales à engager des politiques ambitieuses de préservation cette région.  Citons notamment l’Atchafalaya River Basin Initiative gérée par The Nature Conservancy (http://www.nature.org/ourinitiatives/regions/northamerica/unitedstates/louisiana/explore/atchafalaya-river-basin-initiative.xml).

L’importance des traditions de ce territoire n’a pas été oubliée, l ‘Atchafalaya National Heritage Area (ANHA) (http://www.atchafalaya.org/) fondée en 2006 englobe les 14 paroisses du Bassin  de la partie Sud-centrale de l’Etat.  Sa mission est de sensibiliser et de faire apprécier le patrimoine naturel et traditionnel par la promotion d’activités liées à cet héritage et à l’écotourisme.

De nombreux visiteurs profitent des « swamp tours » offerts par les opérateurs locaux pour découvrir la diversité végétale et animale comme les 270 espèces d’oiseaux présentes.  Il existe aussi de nombreuses options nouvelles comme des trajets de nuit en kayak ou la participation à des festivités locales.  L’ANHA organise elle-même quelques activités comme des cours de français en canoë.  Habitants et visiteurs profitent de ces activités qui leur permettent d’apprécier la beauté singulière du Bassin tout en mesurant son importance environnementale et économique, Bassin que l’ANHA appelle très justement «un autre pays au cœur des Etats-Unis».

Concerns about the climate are now on the agenda of most world leaders. Like many places around the world Louisiana is facing its share of environmental challenges. Despite these threats, Louisiana is also a place of great natural beauty where nature conservation is having a positive effect on the environment.

One of the most important conservation areas is the Atchafalaya River Basin whose name comes from the 135 mile Atchafalaya River, a branch of the Mississippi River that empties into the Gulf of Mexico.  Atchafalaya means “long river” in the Choctaw language.

EagleNest_TerrebonneParish 2

Eagle Nest Terrebonne Parish

The Atchafalaya River Basin features 885,000 acres of forested wetlands, making this the largest river swamp in North America. It is one of the great natural habitats of the United States with many plant and animal species. Its exotic other worldly landscape – which contains moss covered cypress trees, dark still waters, snow white egrets, snakes, turtles and alligators – has fascinated visitors for centuries.

The Basin provides flood protection, economic opportunity and is an integral part of the way of life to local communities surrounding it, including Acadians, Native Americans and many others. Recognizing the impact of logging, energy production and other human activity, efforts are underway to conserve this beautiful area including the Atchafalaya River Basin Initiative run by The Nature Conservancy (http://www.nature.org/ourinitiatives/regions/northamerica/unitedstates/louisiana/explore/atchafalaya-river-basin-initiative.xml).

Given the cultural importance of this area, the Atchafalaya National Heritage Area (http://www.atchafalaya.org/) was founded in 2006 and stretches across 14 parishes in south-central Louisiana.  The ANHA works actively to increase public awareness and appreciation of this vast area through heritage development and ecotourism.

FrenchImmersionPaddle_LakeMartin_4-4-15 2

ANHA French Immersion experience in Lake Martin

Visitors to Louisiana often want to enjoy the exceptional large amount of plant and animal species and the southern part of the basin is the ideal area for that experience.  While one of the many “swamp tours” is always an option, there are also many other ways to discover this unique natural environment. You can explore the area in new ways such as kayaking in the swamp after sunset to appreciate the nighttime sights and sounds and participating in local community festivals.  The ANHA hosts some events directly including French Immersion Excursions in canoes. Taking advantage of these many opportunities to discover the Atchafalaya allows both local and visitors to become more aware of the importance of conservation of what the ANHA calls “America’s foreign country.”

By |27 novembre, 2015|Categories: Art de Vivre | Lifestyle, Lieux | Landmarks|Tags: , , , , |

France-Louisiane à Bordeaux 2015

FL/FA in Bordeaux

Une année sur deux, l’Association France-Louisiane Franco-Américanie (FL/FA) décentralise son assemblée générale dans une ville métropolitaine. Cette année Bordeaux était l’élue des adhérents avec le congrès FL/FA les 5-8 novembre.

Bordeaux fut l’opportunité de nouer des liens avec des organisations locales qui partagent la mission FL/FA de promotion d’échanges culturels France-USA comme la Mairie de Bordeaux, le Consulat des États-Unis, l’Association Aquitaine Québec & Amérique du nord Francophone (AQAF) http://www.aqaf.eu/  et l’Ordre de Lafayette http://www.ordre-lafayette.org/ .

May Waggoner, louisianaise de Lafayette, vice-présidente de FL/FA et quelques amis américains ont rejoint la France pour participer à ces instances institutionnelles et ludiques.

Cocktail Mairie de Bordeaux

Cocktail à la Mairie de Bordeaux

Le groupe a bénéficié d’un riche programme associatif et touristique. Le vendredi 6 l’emportait vers la découverte des châteaux du Médoc et des méthodes de vinification de ces nectars célèbres dans le monde entier.

Puis une réception à la Mairie de Bordeaux, présidée par Ana-Marie Torres, conseillère municipale, a accueilli les congressistes en rappelant les échanges entre cette capitale régionale et la Louisiane, autour d’un cocktail.

Un samedi matin pédestre pour découvrir le Bordeaux historique, ses chefs-d’œuvre parfois dissimulés dans une ruelle, croiser l’âme de Montaigne et celle de Montesquieu… fut suivi  d’une après-midi studieuse consacrée à l’assemblée générale de FL/FA.

Diner de Gala

Dîner FL/FA et jazz !

Un diner jazz a conclu la journée. L’orchestre Fred Dupin et le New Bumpers Jazz Band y interpréta les grands classiques du jazz dans une ambiance digne de Preservation Hall. Ont honoré ce diner autour du président de FL/FA, Gérard-Marc Braud : Thomas Toby Wolf, Consul des États-Unis à Bordeaux, Anne Marbot de l’association AQAF et conseiller blog FL-FA ainsi que Pierre Thébaud représentant de l’Ordre de Lafayette en sa qualité de Gouverneur régional.

Le dimanche, dernier jour du séjour, c’est le Bassin d’Arcachon qu’ont visité les congressistes : la Dune du Pilat puis balade en bateau sur le Bassin pour y découvrir les parcs à huitres après le déjeuner.

À la fin de ce congrès très réussi, les congressistes se sont donné rendez-vous à Paris pour l’édition 2016.

Every year, the France-Louisiane Franco-Américanie Association alternates (FL/FA) between Paris and another French town for its Annual General Meeting.  2015 saw the group enjoying Bordeaux on November 5-8.

Bordeaux was a great opportunity for FL/FA to meet with local organizations that promote France-US cultural exchange including the Bordeaux mayor’s office, the US Consulate in Bordeaux, the Aquitaine-Québec Francophone North America Association (AQAF) and the Order of Lafayette.

May Waggoner, from Lafayette Louisiana, FL/FA Vice-President as well as a number of American friends of FL/FA also joined the group and helped make this an opportunity for real face-to-face exchanges.

Vignoble du Médoc

Vignoble du Médoc

Participants enjoyed a rich program of both official and touristic events starting with a discovery of the Medoc wine region and the production of its world-famous wines on Friday morning.  The evening featured a reception at Bordeaux’s magnificent town hall, hosted by Ms Ana-Marie Torres, municipal counselor, who greeted the FLFA group and launched the cocktail by reminding attendees of the many historical ties between the Bordeaux region and Louisiana.

Saturday morning saw the group off on a walking tour of Bordeaux, discovering the architectural treasures of this dynamic and well-preserved town, imbued with the spirits of Montaigne and Montesquieu.  The tempo changed in the afternoon as the group focused on the Annual General meeting.

The day ended with a flourish at a dinner featuring the « Fred Dupin et le New Bumpers Jazz Band » http://www.freddupinjazz.com/2015_11_01_archive.html who entertained all with classic New Orleans tunes, bringing an air of Preservation Hall to Bordeaux.

Gérard-Marc Braud, Toby Wolf et Pierre Thébaud

G.M. Braud, T. Wolf, P. Thébaud

FL/FA was fortunate to have many distinguished guests at the dinner presided by Gérard-Marc Braud, including Thomas ‘Toby” Wolf, US Consul at Bordeaux, Anne Marbot, Advisor to the FL/FA Blog and member of AQAF as well as Mr Pierre Thébaud, representing the Order of Lafayette Association as the regional governor.

On Sunday, the FL/FA group enjoyed their last day in this beautiful area by visiting the Arcachon bassin, which features the highest sand dune in Europe, followed by a boat excursion to see the famous oyster beds.

At the end of these busy and exciting four days, many “see you in Paris” could be heard as the 2016 annual meeting will take place in the capital.

By |13 novembre, 2015|Categories: Art de Vivre | Lifestyle, Lieux | Landmarks|Tags: , , |