La Bourgogne célèbre la Louisiane

Cajun culture in Burgundy

Photograph of Cajun dancing at Saulieu by Anne-Marie Besse

Pour la 22è fois, comme chaque année début août, les amateurs de culture cajun se sont rassemblés à Saulieu, petite ville de Bourgogne connue pour ses restaurants gastronomiques, son sculpteur Pompon et l’élevage des charolaises si fondantes dans nos assiettes, pour partager l’art de vivre de nos amis louisianais : musique, danse, cinéma et cuisine, quatre jours d‘immersion culturelle.

Les Nuits Cajun (http://www.bayouprod.com/fr/?option=com_content&view=article&id=2:nuits-cajun-zydeco-de-saulieu&catid=8:nuits-cajun-zydeco&Itemid=184) s’ouvrent sur le cinéma avec la 15è Nuit du film louisianais, orchestrée par le réalisateur Jean-Pierre Bruneau, administrateur de France Louisiane/franco américanie qui a mêlé documentaires et fictions autour de la culture cajun et créole de Louisiane.

Le célèbre chef Michael Richard, de Lafayette, une nouvelle fois présent à Saulieu a permis aux festivaliers de déguster ses spécialités cajun – créole chaque soir du Festival. Michael y fait découvrir les secrets de la cuisine des bayous : jambalaya, gumbo, épices …

Dances Cajun à Saulieu, août 2015

Dances Cajun à Saulieu 2015

Mais on ne « lâche pas la patate » et les participants se regroupent dans les stages de danses cajun et zydeco : les néophytes apprennent, les plus chevronnés se perfectionnent, tous vont joyeusement exploiter leurs savoirs dans les bals qui rythment ces journées amicales : ceux de l’après midi et ceux plus festifs dans les soirées où l’on dine cajun. Ces bals sont le lieu magique où l’on retrouve le plus surement, l’esprit des joyeux « fais dodo » : enfants qui copient les grands avec efficience, couples qui affirment leur complicité, personnes plus âgées qui remettent leurs pas sur les danses anciennes et souvent oubliées qui ont rythmées leur jeunesse, chacun suit le tempo des musiques magnifiquement jouées par les groupes invités. On manque presque de place sur la piste danse.

Les Nuits Cajun ont été suivies par les administrateurs de FL/FA, Claude-Albert Martel, délégué Bourgogne et son épouse, Michèle Cuot, déléguée Auvergne qui y a entrainé un couple adhérent de sa région, Anne-Marie Besse résidente secondaire du Morvan, une fidèle de ce festival depuis de nombreuses années.

From August 6 – 9, fans of Cajun culture headed to the Nuits Cajun Festival in Saulieu, a commune in France’s Burgundy region known for its restaurants, famed Charolais cattle and François Pompon, an animal sculptor trained by Rodin.   This 22nd edition focused on sharing Louisiana music, dance, cinema and cuisine – four days of cultural immersion.

Cajun Nights started with the 15th Night of Louisiana Film where audiences enjoyed a mix of documentary and fictional films about the Creole and Cajun cultures of Louisiana.

Chef Michael Richard from Layfayette Louisiana was back again at Saulieu ensuring festival participants discovered typical Cajun and Creole dishes. Each night of the Festival Michael shared his culinary secrets, spices and creations including the essential jambalaya and gumbo.

Festival goers also enjoyed an active program of Cajun and Zydeco dance workshops with beginners mastering the basics and the more experienced perfecting their technique; all having fun strutting their stuff at dances organized both in the afternoons and in the evenings. These dances were also the opportunity to truly connect with the joy and spirit of the “fais dodo” with children copying their parents, couples enjoying being together, and older people letting their feet remember well practiced steps and days gone by. A number of music groups provided the sounds and tempo needed to keep everyone busy on the dance floor which was fully occupied.

The film events were organized by the producer Jean-Pierre Bruneau, a member of the France-Louisiane Franco-Américanie (FL/FA) Association’s Board of Directors. Two other FL/FA Board of Directors attended including Claude-Albert Martel, FL/FA’s lead for the Burgundy region et his wife, as well as Michèle Cuot, lead for the Auvergne region. Among other FL/FA participants, you could find Anne-Marie Besse, a regular attendee who resides from time to time in Burgundy, and several FL/FA Association members from Auvergne.

By |22 août, 2015|Categories: Art de Vivre | Lifestyle, Musique | Music|Tags: , , , , |

Centenary à Paris

Centenary College in Paris

Photographs provided by Centenary College

Imaginer que votre première semaine à l’université se déroule dans un pays étranger. C’est ce que propose le Centenary College de Shreveport, (Louisiane) qui a organisé pour 126 étudiants un séjour à Paris pour dix jours de travail intensif en août 2014. Centenary College a conçu ce programme pour tisser des liens forts entre étudiants et pour les accoutumer en tant que futurs leaders, à un monde toujours plus international. Les participants de Centenary in Paris résident au FIAP Jean Monnet, un centre d’échange culturel et éducatif.

Pourquoi Paris? Centenary College comme la Louisiane, a de nombreuses attaches avec la France. Il est partenaire de l’Académie de Rennes et du  CODOFIL (Consortium pour le développement du français en Louisiane) à travers son programme «Escadrille Louisiane» dont la finalité est d’augmenter le nombre de professeurs  qualifiés pour enseigner le français en Louisiane. Centenary College accueille «Presse Tintamarre», une maison d’édition qui publie des livres en français. Enfin, son Musée Meadows possède une riche collection de peintures d’Indochine réalisées par le Français Jean Despujols (1886 – 1965), Prix de Rome en 1941.

Centenary at Tour Eiffel

Centenary at la tour Eiffel

Les cours sont dispensés en anglais dans des lieux publics comme la Place de la République, le cimetière du  Père-Lachaise ou le Musée du Louvre. En 2014 les étudiants traitaient de sujets très variés allant de La psychologie et l’imagerie des Misérables au Paris Noir: l’Amérique noire dans la Ville de lumière, ce dernier explore la vie et les œuvres de plusieurs écrivains louisianais qui ont immigré à Paris. A noter que les participants ont la possibilité de suivre des cours pendant deux mois de français intensif en juin et juillet avant le début du programme en août.

L’impact sur les étudiants du programme Centenary in Paris est important. Il a donné le goût de carrières internationales à certains. Pour d’autres, c’est la découverte de la France et une volonté de maîtriser la langue française. En août 2015, 150 étudiants de la promotion 2019 arrivent à Paris et nous leur souhaitons à  tous une belle expérience en France.

Imagine your first week at university being in a foreign country. That what Centenary College of Louisiana (Shreveport, Louisiana) started in 2014 when 126 freshmen began their first semester through an intensive 10 day program in Paris. The College created this program to create strong bonds among students and to spur the development of global citizens and leaders. Centenary in Paris participants stay at an international educational and cultural exchange center (FIAP Jean Monnet) and get to interact with people from other countries in this international youth hostel.

Why Paris? Louisiana and Centenary have both deep roots and many on-going interactions in France. Centenary is a partner with the Académie de Rennes and CODOFIL (Consortium for the Development of French in Louisiana) in increasing the number of Louisiana teachers qualified to teach French in Louisiana schools as part of the Escadrille Louisiane program. The college is also the home of the Tintamarre Press, a publisher of French-language books. The college’s Meadows Museum houses an Indochina painting collection by French artist Jean Despujols (1886-1965), a 1941 Prix de Rome winner.

Centenary in Paris classes take place at a myriad of locations including the Place de la République, Père Lachaise Cemetery and the Louvre. 2014 classes included “The Psychology and Imagery of Les Misérables” and “Paris Noir: Black America in the City of Light,” a class that includes an exploration of the life and works of several Louisiana Creole writers who immigrated to Paris. Although classes are taught in English, two months of intensive French are offered in June and July, prior to the August program.

The program had a major impact on the inaugural class, awakening many students to possible international careers and motivating others to deepen their knowledge of France and to study the French language. We look forward to seeing the 2015 class arrive in August and wish them a great experience in France.

Article prepared with the help of the staff of Centenary College, Shreveport Louisiana

By |15 août, 2015|Categories: Lieux | Landmarks, Littérature | Language|Tags: , |