Don du fonds FL/FA à la Sorbonne

FL/FA’s gift to the Sorbonne

Photographs by Jannine Mercier

Sorbonne-CRHNA

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Le fonds documentaire Micheline Garnier, riche de ses 1 300 ouvrages, a été remis à l’Université de la Sorbonne par l’Association France-Louisiane Franco-Américanie (FL/FA) en mars 2014. Outre une large bibliothèque, ce fonds très composite, rassemble une collection des premiers journaux de Louisiane, en français et anglais, des thèses d’étudiants, des études de nombreux spécialistes du monde nord-américain ainsi que des recherches généalogiques de familles éclatées entre France et Amérique. C’est un outil précieux pour ceux désirant mieux comprendre les Français et la francophonie aux Etats-Unis.

Constitué sous la direction de Micheline Garnier, bénévole de l’association pendant près de trente années, après avoir travaillé à l’Institut Géographique National, et terminé sa carrière au Centre de Documentation Pédagogique, ce centre documentaire devait prendre une envolée nouvelle, suite au décès de sa fondatrice. Il fût décidé de le transférer à la Sorbonne à la bibliothèque du Centre d’histoire nord-américaine (http://ameriquedunord-dev.univ-paris1.fr/).

Sorbonne-CRHNA

Philippe Boutry et Annick Foucrier

Après un travail documentaire et d’indexation réalisé par les étudiants de la Sorbonne sous la direction d’Annick Foucrier, Professeur d’histoire de l’Amérique du Nord à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directrice du Centre de Recherches d’Histoire Nord-Américaine (CRHNA), ce fonds est désormais disponible pour étudiants et chercheurs, mais aussi pour le grand public dans la bibliothèque Claude Fohlen – Amérique du Nord du CRHNA.

C’est en juin 2015 qu’une cérémonie officielle conduite par Philippe Boutry, Président de cette université de Paris fondée en 1253, a réuni Gérard-Marc Braud, Président de FL/FA, des étudiants qui ont travaillé sur ce projet, leur professeur et des membres de l’Association FL/FA en présence de Victoria Reppert, Attachée culturelle de l’Ambassade des Etats Unis en France. Nous avons aussi eu le plaisir de compter parmi nous le professeur Kevin Bongiorni du département d’études française de l’Université de l’Etat de la Louisiane à Baton Rouge.

The Micheline Garnier collection, made up of 1,300 publications, was donated by the France-Louisiane Franco- Américanie association (FL/FA) to the Pantheon-Sorbonne University in March 2014. In addition to many books, the collection contains some of the first newspapers in Louisiana, academic theses, studies by North American specialists and genealogical materials. The collection is an important resource for those desiring to better understand the French presence in the United States.

The collection was developed over many years under the leadership of Micheline Garnier.  After a long career at France’s IGN (National Geographic Institute) and later the Centre de Documentation Pédagogique, Micheline began 30 years of volunteer service for FL/FA.  Her passing was a major factor in transferring the research collection to the Sorbonne’s Center for North American History (http://ameriquedunord-dev.univ-paris1.fr/).

Documenting and indexing was done by Sorbonne students under the guidance of Professor Annick Foucrier, a specialist in North American history at Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, who is also Director of the North American History Research Center (CRHNA).  The research collection is now available for students and researchers, as well for the general public in the Claude Fohlen library in the CRHNA, with the list of indexed works available on-line.

In June 2015, an official ceremony to celebrate the donation was held in the Research Center.  Led by Philippe Boutry, President of this university founded in 1253, the event brought together Gérard-Marc Braud, President of FL/FA, Sorbonne students who had worked on the project, Professor Foucrier, members of FL/FA and Victoria Reppert, Cultural Affairs Officer from the US Embassy in Paris.  We were also fortunate to have with us Dr Kevin Bongiorni from the Department of French Studies, Louisiana State University, Baton Rouge.

By |31 juillet, 2015|Categories: Lieux | Landmarks, Littérature | Language|Tags: , , |

Des Alpes vers la Louisiane

French Alps to Louisiana and back

Photographs provided by Louisiana State University, Baton Rouge

Du 27 juin au 5 juillet, les villes de Jausiers, dans le Parc du Mercantour (Alpes de Haute-Provence) et d’Arnaudville (Louisiane) ont fêté les 20 ans de leur jumelage. L’histoire de ce jumelage est une excellente illustration des origines variées des peuples d’origine française en Louisiane.  Jausiers est la commune de naissance de Jacques Arnaud, parti en 1805 pour la Louisiane où il a fondé une communauté qui deviendra plus tard Arnaudville.

En 1821, Jacques et ses deux frères partent au Mexique pour fonder une entreprise de textile, le tissage étant une industrie traditionnelle de leur région d’origine. Son succès et celui d’autres, a encouragé encore l’immigration vers le Mexique suivie des réinstallations à Jausiers et au village voisin de Barcelonnette. Une descendante louisianaise de Jacques Arnaud, Seola Arnaud Edwards, a découvert ce lien familial avec Jausiers à la fin des années 90. Grâce à son initiative, les deux communes sont devenues villes jumelles en 1994. Ce jumelage a créé l’opportunité de collaborations franco-louisianaises dont un exemple est le programme organisé depuis 2001, par le département d’études française de l’Université de l’Etat de Louisiane.

LSU-Students-Ubaye-Valley

LSU Students Ubaye Valley

Ce programme d’été, intitulé «LSU in the French Alps» d’une durée de 4 semaines est axé sur une implication pratique des étudiants dans la commune. Il permet aux étudiants qui possèdent un bon niveau en français de faire des stages dans les entreprises locales. Depuis son lancement, plus de 130 étudiants y ont participé. En 2015, 8 étudiants vont passer quelques jours par semaine dans les boulangeries, chocolateries, magasin de vélos et autres commerces du village. Par leurs échanges avec les employés et les clients, les étudiants perfectionnent leur français et développent leur connaissance de la culture locale, certains découvrent aussi la haute montagne et la neige.

Jausiers a organisé trois jours de célébrations avec un programme très varié intégrant musique, rallye, danse et cuisine où une délégation de Louisiane est représentée. Parmi les nombreuses conférences, il faut citer celle donnée par Alain Peronny de l’Association France-Louisiane Franco-Américanie. «De l’Acadie à la Louisiane»  le 2 juillet.

Article rédigé avec l’appui du professeur Dr. Kevin Bongioro, Département d’études françaises, Louisiana State University, Baton Rouge et Directeur des programmes LSU in Paris et LSU in the Ubbaye Valley

From June 27th to July 5th, Jausiers, a town in the Southeastern France celebrated 20 year of partnering with Arnaudville, Louisiana.  Jausiers organized three days of celebrations with an impressive array of activities including music, dancing and food. There were also a number of conferences including one on July 2nd by Alain Peronny from the France-Louisiane Franco-Américanie Association entitled “De l’Acadie à la Louisiane.” The citizens of Jausiers were joined by a delegation from Arnaudville which included some of their “American cousins”.

The Jausiers – Arnaudville story is a good illustration of the diverse origins of people of French ancestry in Louisiana.  Jausiers is the birthplace of Jacques Arnaud, who left in 1805 for Louisiana and founded the settlement later known as Arnaudville.  En 1821, Jacques and his two brothers moved to Mexico to start a textile business, weaving and textile production being traditional industries in their home region.  Their success led to more immigration to Mexico with some returning over time to their families in Jausiers and nearby Barcelonnette.  Seola Arnaud Edwards, a Louisiana descendant of Jacques Arnaud, discovered her Jausiers origins while conducting genealogical research in the late 1990’s. As a result of her initiative, Jausiers and Arnaudville became sister cities in 1994.

The sister city relationship has created opportunities for collaboration between France and Louisiana including a program called « LSU in the French Alps » run by Louisiana State University’s Department of French Studies. The four-week program focuses on community service internships for students with advanced French.  Students work for several days a week in local businesses.  In 2015, some 8 students worked in a wide range of businesses including bakeries, bicycles shops, local retail and chocolate shops.  Since its inception in 2001, over 130 students have participated.  Through their interactions with employees and customers, students perfect their language skills, and get to truly understand the local culture.

Article prepared with the help of Dr. Kevin Bongioro, Professor of French Studies, Louisiana State University, Director of LSU in Paris and LSU in The Ubbaye Valley programs

By |18 juillet, 2015|Categories: Lieux | Landmarks, Littérature | Language, Personnalités | People|Tags: , |